HALTE À LA GUERRE CIVILE EN EUROPE : Que les Va-t-en-guerre aillent donc en première ligne !


Étrange de voir se multiplier tous ces va-t-en-guerre maintenant qu'il n'y a plus qu'une armée de métier et plus de conscription...

Voici la nouvelle mentalité des assistés de la société du spectacle pour qui on déploie des cellules psychologiques chaque fois qu'il arrive un incident quelque part dont ils sont non pas les victimes mais les spectateurs choqués, les pauvres !

Mais pour faire la guerre ailleurs pas de problème ! Quoique... bientôt il y aura peut-être des cellules de soutien psychologique pour ceux qui auraient été choqués de voir à la télé des hommes, des femmes et des enfants maltraités, violés ou massacrés. Cependant on peut, sans état d'âme et sans soutien psy, envoyer  des troupes de pros ("après tout ils savent ce qu'ils risquent en faisant ce job non ?") et "nous" (les bons employeurs de soldats pros qu'on paye pour ça) on reste bien à l'abri, ou mieux on envoie de façon continue des bombardiers balancer des tonnes et des tonnes de bombes ( le plus possible mais attention hein "de façon chirurgicale" bien sûr !), ou mieux, encore plus à l'abri, on envoie des drones bien ciblés (pas de risque de dégâts collatéraux non, non) le plus secrètement possible... C'est nettement plus envisageable, acceptable et confortable n'est-ce pas ? D'autant qu'on ne le sait que bien plus tard : pas de risque de direct. Bien à l'abri vous dis-je !

Je croyais que si l'on pouvait se vanter de quelque chose de positif dans cette Europe c'était d'avoir enfin la paix sur notre continent ! 

Mais non ! Puisqu'on a raison,  faut pas se gêner et encore moins hésiter, il faut punir c'est clair, car non seulement on a le droit mais le devoir d'ingérence, c'est bien connu, et en outre on est bien placé pour "punir" ceux qui ne se comportent pas comme il faut, c'est clair surtout si on a un copain costaud qui fera le plus gros du boulot. 
Sans doute peut-on penser que la paix ne s'obtient que quand un des belligérants est suffisamment écrasé, détruit  et massacré pour être obligé de s'arrêter de se battre... c'est ça la paix !  Sûr aussi que la paix se maintient  au  moins le temps qu'il faut au pays suffisamment aplati pour s'occuper à enterrer ses morts,  soigner ses blessés, prévoir un budget et des structures pour ses "gueules cassées", subvenir aux besoins des veuves et des orphelins, dégager les décombres, et tout reconstruire pour remettre en marche une économie à terre...  Mais c'est oublier qu'une partie de la population non négligeable du pays vaincu ayant un sens plus aigu de sa dignité, ou ayant particulièrement souffert de l'invasion triomphante de l'ennemi ne voudra jamais accepter l'humiliation de la défaite et qu'elle attendra patiemment son heure en transmettant fidèlement à sa descendance  la blessure de l'honneur perdu dans cette défaite...

Il ne faut pas avoir eu d'ascendance avec des soldats blessés ou morts dans une guerre (et  pourtant il y en a eu quelques unes au XX°s. !) pour vouloir déclarer une guerre et penser que tout sera réglé ensuite - à condition que l'on soit vainqueur (mais les films américains nous ont  appris depuis longtemps que les bons ont raison de faire des massacres puisqu'ils ont le droit pour eux et que de toute façon ils gagnent, ce qui prouvent bien leur bon droit). Il faut avoir la mémoire courte ou pas de mémoire du tout ou alors très, très sélective. Il ne faut avoir aucune conscience même des dégâts causés dans une même famille pour plusieurs générations par la guerre. Il y a pourtant des psys qui se sont intéressés à ça et qui soignent encore aujourd'hui des personnes qui se rendent compte à quel point les guerres civiles européennes ont traumatisé leur ascendance et qu'elles-mêmes encore, deux ou trois générations plus tard en font encore les frais (cf. le travail de Bert Hellinger par exemple).

Puis-je rappeler à tous les bellicistes l'Article 20 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques de l’ONU, ce traité de 1966 que la France a ratifié en 1980  
Article 20
1. Toute propagande en faveur de la guerre est interdite par la loi.
2. Tout appel à la haine nationale, raciale ou religieuse qui constitue une incitation à la discrimination, à l’hostilité ou à la violence est interdit par la loi.
Halte à la guerre civile en Ukraine ! 
Halte à la guerre civile en Europe !
Maxime le minime

Commentaires