vendredi 19 septembre 2014

AIDE-TOI, LE CIEL T'AIDERA !

« Ne mettez pas votre confiance dans les princes qui n'ont pas en eux le salut »




« Ne mettez pas votre confiance dans les princes, ni dans les enfants des hommes, qui n'ont pas en eux le salut. » Un autre texte : « Dans celui qui ne peut vous sauver. » Ecoutez ce conseil, cet avertissement, vous tous qui regardez avec admiration les choses humaines, appui fragile et périssable. Mais que veut dire, « qui n'ont pas en eux le salut ? » Ils n'ont pas même en eux leur propre salut; ils ne peuvent pas se défendre eux-mêmes; arrive la mort, ils se coucheront plus muets que des pierres. Car, voilà ce qu'exprime le Psalmiste en disant : « Son âme sortira, et il retournera dans la terre d'où il est sorti. En ce jour-là, périront toutes leurs pensées. » Un autre texte « Tous leurs projets. » Ce que dit le Psalmiste, revient à ceci : Celui qui ne peut pas se défendre lui-même, comment sauvera-t-il les autres ? Rien, en effet, n'est aussi faible et fragile qu'une telle espérance, et c'est ce que montre la nature même des choses. Aussi Paul, parlant de l'espérance en Dieu, disait « Cette espérance n'est point trompeuse. » (Rom. V, 5.)
Ce qu'on ne peut pas dire des choses humaines, plus vaines que l'ombre. Ne me dites pas : c'est un prince. Un prince n'a rien de plus que le premier homme venu; il est également soumis à une condition incertaine; et tenez, dût cette parole vous surprendre précisément parce que c'est un prince, ayez encore moins de confiance. Ce sont là en effet des choses bien sujettes à l'écroulement, que ces principautés. Supposez qu'on ne le précipite pas du haut de son pouvoir, c'est lui qui se précipite dans les emportements de la colère, dans les abus de pouvoir, attendu qu'il ne se croit pas comptable envers celui qui a reçu ses promesses.
Et si ce prince est sage, il sera encore plus exposé aux chutes que les particuliers, parée qu'il est entouré d'ennemis plus redoutables, plus nombreux; parce qu'il est d'autant plus facile à prendre, qu'il y a plus de gens pour lui tendre des pièges.
Que signifient ces gardes du corps ? Que signifient toutes ces escortes qui veillent sur lui ? Et comment celui qui, au milieu d'une ville bien policée, n'est pas même sûr de défendre sa personne, mais se trouve là comme au milieu d'un peuple ennemi, exposé à tant de combats et de dangers, pourra-t-il sauver les autres ? Celui qui, en pleine paix, a plus à craindre que ceux qui font la guerre, comment pourra-t-il mettre les autres en sûreté, au-dessus de tous les périls ?
Certes, il n'est pas difficile de compter ceux qui pouvaient vivre en toute sécurité chez eux, et qui se sont perdus, pour avoir mis leur confiance dans les princes.
St Jean Chrysostome 


« … Comme des brebis au milieu des loups ; soyez donc prudents comme les serpents et simples comme les colombes. Et soyez en garde contre les hommes… » [Mat. 10;16] 

Constater les yeux grand ouverts, nous informer les uns les autres, nous indigner, pétitionner auprès des autorités (au fait, lesquelles ? quand déjà au plus bas niveau de notre vie sociale, un maire censé être le représentant de l'État dans la commune et, à ce titre, officier d'état civil et officier de police judiciaire, ne fait pas respecter la loi !) attendre de voter aux prochaines élections, en espérant à peine des bribes de jours  de liberté, d’égalité et de justice, de restauration du respect de notre culture, de nos valeurs et de notre patrie qui rencontreront contre eux forcément tous les imbéciles utiles qui ont déjà voté comme un seul homme pour le gouvernement handicapé qui n’est compétent que pour nous asservir davantage à tout ce qui n’est pas nous, et nous enfoncer encore un peu plus… tout cela n’est-il pas vain ou du moins bien insuffisant ?

Nous avons au moins trois raisons principales d’être plus que vigilants :
 La première est bien celle de l’islamisation croissante de nos pays d’Europe qui n’attend que l’inversion du rapport de forces en sa faveur – auquel  elle travaille sans relâche, étape après étape – pour pouvoir laisser libre cours à son caractère impitoyable envers tout ce qui n’est pas musulman. La deuxième est le risque de guerre mondiale avec utilisation possible des armes nucléaires, et  tous ceux qui soutiennent – aveuglément  jusqu'à prôner la guerre ou en attendant sagement à l'abri d’évaluer le pour et le contre – la  junte de Kiev sans se rendre compte le moins du monde de nos intérêts réels, économiques, stratégiques, culturels et religieux participent à rendre ce risque de plus en plus réel. La troisième et non des moindres est l’effondrement économique mondial prévisible qui se fait  progressivement mais risque de devenir de plus en plus rapide et inéluctable.

N’est-il pas venu (depuis longtemps d’ailleurs pour les plus lucides et les plus critiques…) le temps de s’occuper de nous-mêmes sans attendre la moindre sollicitude, le moindre soutien, la moindre compréhension de tous ceux qui se sont hissés à tous les niveaux jusqu’au seuil de leur incompétence ( selon le fameux « principe de Peter ») pour satisfaire, sans scrupule, leur appétit de vaine gloire, leur cupidité, leur soif de jouir de privilèges (dont on nous a fait croire qu’ils avaient été définitivement abolis) le plus tôt possible, sans le moindre souci réel d’un avenir désormais plus qu’incertain, qu’ils maquillent pour conserver leur place le plus longtemps possible (même s’ils savent que ce n’est pas pour longtemps, c’est pour eux toujours ça de pris) et qu’ils aggravent inconsidérément, sans le moindre souci d’un peuple dont ils ne connaissent rien de la vie.

Certains s’occuperont d’eux-mêmes en quittant le pays avant (car ils le peuvent – parce  que sans attache, ou bien suffisamment à l’aise financièrement, ou bien avec déjà de nouvelles perspectives professionnelles). Mais le peuple, lui, que fera-t-il pour prendre soin des siens – hommes, femmes, enfants et vieilles personnes ?
Eh bien il aura intérêt à se préparer au pire, s’équiper, s'informer, se former, s’entrainer et se positionner dans tout domaine pour s’organiser, résister et survivre. Chacun – selon  ses compétences, ses dispositions, son tempérament, sa situation, sa localisation, le groupe social auquel il est attaché – trouvera  ce qui lui convient. Il sera nécessaire de communiquer et de nouer des liens forts de solidarité entre tous. 

Avoir une foi forte sera plus que nécessaire. Celui qui n’en a pas fera bien de s’y mettre… en comptant en un premier temps que l’appétit vient en mangeant et en fréquentant ceux qui pourront l’aider à l’alimenter et la conforter. De toute façon la nature a horreur du vide, tout le monde peut le constater et quand les églises se vident les minarets poussent, et pour ceux qui ont eu une mauvaise expérience de l'Église et qui ne veulent plus entendre parler de rien de religieux, il ne faut pas dire que c'est du pareil au même parce que même si les préceptes chrétiens les ont empêché de jouir comme ils le voulaient, ils peuvent constater facilement que ce qui les attend est bien pire.

 Action et prière. Là où nous sommes et dès maintenant : 

  • Prier sans cesse dans l'action, 
  • agir pour nos frères et pour Dieu, 
  • transformer toute action en prière, 
  • orienter tout ce que nous faisons vers Dieu, 
  • prendre toute action pour prétexte à la prière, 
  • profiter de toute action pour s'en servir de support à notre prière
  •  et être certain qu'avec la prière DIEU EST AVEC NOUS. 

Mourir en martyr, si Dieu veut,  est une chose envisageable pour nous sans problème, voire avec gloire pour les plus ardents, mais l’empire chrétien d’orient a bien montré également qu’il n’était pas du tout interdit, en premier lieu, de se défendre quand c’était nécessaire. Fidèle en cela à l’empire romain plus antique : Si vis pacem para bellum. Rien à voir avec le militantisme, encore moins avec le djihad.
Foi et courage, vigilance et sagacité, discrétion et ténacité,solidarité et fraternité. « Aide-toi et le Ciel t’aidera » énonce le dicton. C’est bien là où nous en sommes.

jeudi 18 septembre 2014

LA FOI d'un homme fort et libre choisi par Dieu

Il peut paraître ambigu et risqué de citer Vladimir Solovyov pour un Orthodoxe aussi peu oecuméniste que je le suis, cependant j'aurai l'audace de le faire car cette page sur la foi, écrite en 1884, est d'une telle énergie et d'une telle beauté que je ne saurais résister à la partager.

Vladimir Solovyov
Le vrai Dieu, qui a choisi Israël et qui a été choisi par celui-ci, est un Dieu fort, un Dieu qui est en Soi, un Dieu Saint. Un Dieu fort se choisit un homme fort avec lequel Il peut lutter ; un Dieu substantiel et personnel ne se dévoile qu’à un individu conscient ; un Dieu saint ne s’unit qu’à celui qui aspire à la sainteté et qui est capable d’un exploit moral actif. La faiblesse humaine cherche la force de Dieu, mais c'est là la faiblesse d’un homme fort : un homme de faible nature est incapable d'une vie de grande religiosité. De la même façon, un homme impersonnel, sans caractère, et avec une conscience peu développée, ne peut correctement comprendre l'authenticité de l'existence de Dieu. Enfin, l'homme privé de l'autodétermination morale, incapable d'être à l'origine d’un acte, n'est pas en mesure de réaliser un exploit et d'atteindre la sainteté - la sainteté de Dieu paraîtra toujours étrangère à un tel homme, et il ne sera jamais "l’ami de Dieu". ll en découle clairement que la vraie religion que nous trouvons chez le peuple d'Israël, loin de l’exclure, exige le développement de la libre personnalité humaine, de sa conscience et de son activité.
 Il est un préjugé bien courant selon lequel la foi étouffe la liberté de l'esprit humain alors que les connaissances positives augmentent cette liberté. Mais en fait c'est tout le contraire qui se passe. par la foi, l'esprit humain dépasse les frontières de la réalité du jour présent, et affirme l'existence de telles choses qui n'exigent pas de lui une reconnaissance - il reconnaît librement leur existence. La foi est un exploit de l'esprit qui révèle les choses invisibles. Un esprit pieux n'attend pas passivement la manifestation de choses extérieures, il va courageusement à leur rencontre ; il ne subit pas ces manifestations, il les anticipe, car il est libre et créateur. En tant qu'exploit de l'esprit, la foi a un mérite moral : "Bienheureux ceux qui, sans avoir vu, ont cru." Selon la notion empirique, au contraire, notre esprit est passif et aliéné, car soumis aux faits extérieurs : il n'y a là ni exploit, ni mérite moral. Il va de soi que cette opposition entre la foi et la science n'est pas absolue. Car le croyant connaît d'une façon ou d'une autre l'objet de sa foi, et que d'un autre côté, la connaissance positive concède à la foi tout ce qui ne peut pas être prouvé de façon empirique, et notamment, la réalité objective du monde physique, la continuité et l'universalité des lois de la nature, la certitude de nos facultés de perception, etc. Il ne fait aucun doute cependant que le trait prédominant de la foi est son activité et la liberté de notre esprit, alors que celui de la connaissance empirique est la passivité et la dépendance. Reconnaître et comprendre un certain fait extérieur n'exige aucune indépendance ou énergie de l'esprit humain : l'énergie sert à croire que cela n'est pas encore devenu un fait visible. L'évident et le présent imposent d'eux-mêmes leur reconnaissance; la force spirituelle réside dans ce qu'elle anticipe l'avenir, reconnaît et dévoile le secret et le caché. Voilà pourquoi la plus grande énergie de l'esprit humain se manifeste chez les prophètes juifs non pas malgré leur foi religieuse, mais justement en vertu de cette foi. 
(extrait d'un texte très intéressant qui répond à une question que je me suis souvent posée " Pourquoi le peuple juif était-il prédestiné à donner naissance à l'Homme-Dieu, au Messie, ou Christ")

lundi 15 septembre 2014

LA BANQUE DU SAINT ESPRIT (SIC) … et le soin des pauvres

Sur le 
de Pierre Jovanovic

"LE BANQUIER DE DIEU A ETE ROULE DANS LA FARINE PAR LE SAINT ESPRIT 
Lloyd Blankfein, le patron de la Goldman Sachs qui s'était qualifié de "banquier" faisant le travail de Dieu, a été littéralement escroqué par la Banque du Saint Esprit portugaise qui avait obtenu de Goldman un prêt de presque 1 milliard de dollars seulement DEUX JOURS AVANT que le groupe Saint Esprit se mette sous la loi de protection des faillites !!! 
En clair, le banquier de Dieu n'a pas été bien informé, par Dieu donc, sur l'état financier de la banque du Saint Esprit... (je ne sais pas si vous réalisez la portée spirituelle et theologique de ce que je viens d'écrire, ha ha ha ). Si Blankfein était vraiment le "banquier de Dieu", jamais sa banque n'aurait donné 835 millions de dollars à la Espirito Santo... "Goldman Sachs Made Big Loan to Banco Espírito Santo Shortly Before Collapse. Goldman Lost Money on $835 Million Loan, Earmarked for Venezuelan Project". Ouups. Bien entendu, la manipulation était à bord d'un "Special Placement Vehicule" pour échapper à toute forme de contrôle et taxes du gouvernement portugais. Le plus drôle est que les banquiers de Lucifer avaient voulu vendre ce prêt à une tierce partie (et sans doute même avec un CDS dessus, mais pas plus d'information ), mais n'en eurent pas le temps. Totalement surréaliste. L'une des rares pertes connues de la Goldman sachs. Lire ici le Wall Street Journal. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2014

Si vous voulez vous faire peur, vous étrangler d'indignation,  mais également voir la réalité en face voire vous préparer tout de même au pire, vous devriez lire le Blog de Pierre Jovanovic.

Il explique bien comment nos politiques non contents d'êtres incompétents, sont des vendus (lire l'article précédent)  qui se moquent du bien être de leur population quand ils ne les méprisent pas hypocritement en privé, du moment que eux sont à l'abri. Dans ses nombreux articles il montre également que quand ce sont les banques privées qui prêtent au gouvernement, la dette n'est pas près de baisser. Les Français devront se souvenir des jugements inconsidérés qu'ils ont portés sur la Grèce quand viendra le tour de la France d'être asservie de la même façon aux banques par la faute de ces politicards menteurs, vendus et/ou incompétents…

EXEMPLE
"GOLDMAN SACHS ET AUTRES BANQUES ACHETENT TOUT L'IMMOBILIER ESPAGNOL !!!! 

du 8 au 12 septembre 2014 : Stephanie Baker, journaliste à Bloomberg, a révélé le 29 août dernier une information dont je vous parle depuis des années: avec la planche à billets, vous rachetez votre immeuble, votre quartier, votre ville puis même le pays. Tout simplement. Et Stephanie a illustré ma phrase d'une manière parfaite. Goldman Sachs rachète maintenant les parcs d'HLM de la ville de Madrid: "Goldman Sachs picked up the 289 unit complex in August 2013 as part of its purchase of 3000 low-income apartments from the regional government of Madrid for 201 million euros ... Blackstone Group bought a similar low-income-housing portfolio from the city of Madrid in July 2013 for 125 million euros.". !!!
Traduisez: Goldman, Blackstone, et all, agissent pour le compte de la Fed et avec leur monnaie de singe, ils sont en train de racheter toute l'Espagne AVEC LA COMPLICITE DES POLITIQUES ESPAGNOLS. Rien que ça. Pour que Goldman Sachs et Blackstone prennent des HLM, là c'est le signe absolu de la prise de contrôle des pays européens par la Federal Reserve.
Une preuve: la filiale de la CIA, Apollo Management (voir le livre Blythe masters) "in january bought the real estate unit of Banco Santander, Spain’s biggest bank by assets, for 664 million euros. In March, the Madrid-based REIT Hispania Activos Inmobiliarios raised 500 million euros from investors, including George Soros’s Quantum Strategic Partners and John Paulson’s Paulson Co. In June, Texas-based private-equity firm Lone Star Funds and JPMorgan Chase bought a 4.4 billion euro portfolio of Spanish and Portuguese commercial property loans from Commerzbank of Frankfurt". Lire ici Bloomberg, et ne pas être écoeuré... Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2014

Inutile d'attendre la moindre compréhension, la moindre sollicitude, le moindre soutien  réels de tous ceux qui se sont hissés à tous les niveaux jusqu’au seuil de leur incompétence ( selon le fameux « principe de Peter ») pour satisfaire, sans scrupule, leur appétit de vaine gloire, leur cupidité, leur soif de jouir de privilèges (dont on nous a fait croire qu’ils avaient été définitivement abolis) le plus tôt possible, sans le moindre souci réel d’un avenir désormais plus qu’incertain, qu’ils maquillent pour conserver leur place le plus longtemps possible (même s’ils savent que ce n’est pas pour longtemps, c’est pour eux toujours ça de pris !) et qu’ils aggravent inconsidérément, sans le moindre souci d’un peuple dont ils ne connaissent rien de la vie et qui est de plus en plus asservi à des maîtres invisibles dont les citoyens ne connaissent que les laquais qui maniant tantôt la carotte et le bâton, tour à tour les bercent d'illusions, les abrutissent d'images, leur font des promesses jamais tenues, leur lâchent des miettes de temps en temps, et leur font hypocritement et scandaleusement la morale, en leur assénant sans état d'âme que c'est pour le bien de tous, voire les menacent de sanctions diverses qu'ils mettent d'ailleurs assez rapidement en application avec la plus grande iniquité, avec un principe fréquent du deux poids deux mesures révoltant etc.




Il va falloir faire quelque chose pour nous occuper de nous-mêmes… 
avant qu'il ne nous reste plus beaucoup de dents et que quelques tomates…

samedi 13 septembre 2014

SAUVE TON PEUPLE SEIGNEUR, ET BÉNIS TON HÉRITAGE… ΕΝ ΤΟΥΤΩ ΝΙΚΑ !




FÊTE DE L'EXALTATION DE LA CROIX
(calendrier (malheureusement) réformé)




SAUVE TON PEUPLE SEIGNEUR
 ET BÉNIS TON HÉRITAGE,
 ACCORDE À TES FIDÈLES
 LA VICTOIRE SUR LES ENNEMIS ET SAUVEGARDE PAR TA CROIX
 LES NATIONS QUI T'APPARTIENNENT !






18 Car la parole de la croix est une folie pour ceux qui se perdent; mais pour ceux qui se sauvent, c’est-à-dire, pour nous, elle est l’instrument de la puissance de Dieu.
19 C’est pourquoi il est écrit: Je détruirai la sagesse des sages, et je rejetterai la science des savants.
20 Que sont devenus les sages? Que sont devenus les docteurs de la loi? Que sont devenus ces esprits curieux des sciences de ce siècle? Dieu n’a-t-il pas convaincu de folie la sagesse de ce monde?
21 Car Dieu voyant que le monde avec la sagesse humaine, ne l’avait point connu dans les ouvrages de sa sagesse divine, il lui a plu de sauver par la folie de la prédication ceux qui croiraient en lui.
22 Les Juifs demandent des miracles, et, les gentils recherchent la sagesse.
23 Et pour nous, nous prêchons Jésus-Christ crucifié, qui est un scandale aux Juifs, et une folie aux gentils;
24 mais qui est la force de Dieu et la sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés, soit Juifs ou gentils
25 parce que ce qui paraît en Dieu une folie, est plus sage que la sagesse de tous les hommes; et que ce qui paraît en Dieu une faiblesse, est plus fort que la force de tous les hommes.

(1Co I,18-24)

vendredi 12 septembre 2014

NOTRE EUROPE RÉELLE

L’Europe de Lisbonne à Vladivostok! 
Imagine-t-on la puissance, la continuité, le rayonnement, les ressources d’un tel ensemble?




Avertissement au monde : Washington et ses vassaux de l’OTAN et de l’UE sont devenus fous

Herbert E. Meyer, (photo) un dingue qui fut pendant un temps assistant spécial du directeur de la CIA sous l’administration Reagan, a écrit un article appelant à l’assassinat du président russe Vladimir Poutine. Si nous pouvions “le faire partir du Kremlin les deux pieds devant avec un trou derrière la tête, ce serait bien pour nous.“Comme l’illustre très bien ce fou de Meyer, la folie que Washington a déversé sur le monde ne connaît plus de retenue. Jose Manuel Barroso, une marionnette de Washington installée comme président de la Commission, a déformé les propos issus de sa récente conversation téléphonique confidentielle avec le président Poutine en déclarant aux médias que Poutine avait fait des menaces : “Si je veux, je peux prendre Kiev dans deux semaines.”

De toute évidence, Poutine n’a pas émis de menace. Une menace serait incompatible avec l’approche diplomatique de Poutine face à la menace stratégique que Washington et ses marionnettes de l’OTAN font peser sur la Russie en Ukraine. Représentant permanent de la Russie auprès de l’UE, Vladimir Chizhov, a déclaré que si Barroso maintenait son mensonge, la Russie rendrait public l’enregistrement complet de leur conversation.

Quiconque est familier avec la disparité entre les armées russes et ukrainiennes sait très bien qu’il faudrait à l’armée russe seulement 14 heures et non 14 jours, pour prendre la totalité de l’Ukraine. Rappelez-vous ce qui s’est passé avec l’armée géorgienne, entraînée et équipée par les Etats-Unis et Israël, lorsque Washington a mis ses stupides marionnettes géorgiennes en Ossétie du Sud. L’armée géorgienne, soutenue par les Etats-Unis et Israël s’est effondrée devant la contre-attaque russe en 5 heures.

Le mensonge que la marionnette de Washington, Barroso, a fait n’est pas digne d’une personne sérieuse. Mais où y a-t-il en Europe, une personne sérieuse au pouvoir ? Nulle part. Les quelques personnes sérieuses sont loin du pouvoir. Considérons le Secrétaire général de l’OTAN, Anders Rasmussen. Il a été premier ministre du Danemark et a vu qu’il pouvait s’élever au-delà du Danemark sur la scène internationale en servant de marionnette pour Washington. En tant que premier ministre, il a fortement soutenu l’invasion illégale de l’Irak par Washington, en déclarant que “nous savons que Saddam Hussein possède des armes de destruction massive.” Bien sûr, ce fou n’était nullement au courant de telle chose, et d’ailleurs pourquoi cela poserait problème si l’Irak possédait de telles armes. Beaucoup de pays possèdent des armes de destruction massive.

Selon la règle selon laquelle toute personne qui sert de Washington est valorisée, le numéro Rasmussen a été promu.

Le problème avec l’élévation des imbéciles sans scrupules, c’est qu’ils sacrifient le sort du monde pour leur carrière. Rasmussen a mis à présent l’ensemble de l’Europe orientale et occidentale au bord de l’anéantissement. Rasmussen a annoncé la création d’une force qui constituerait un fer de lance capable de mener une guerre éclair (Blitzkrieg) contre la Russie. Ce que la marionnette de Washington appelle «le plan de préparation de l’action» est justifiée comme une réponse à “un comportement agressif de la Russie en Ukraine.”

Le fer de lance de la force” de Rasmussen serait anéanti avec chaque capitale européenne. Quel genre d’idiot provoquerait une superpuissance nucléaire de cette façon ?

Rasmussen dénonce le “comportement agressif de la Russie“, mais n’a aucune preuve de ce qu’il avance. La Russie s’est tenue sur la touche alors que gouvernement fantoche de Washington à Kiev a bombardé et attaqué des logements civils, des hôpitaux, des écoles et émis un flux constant de mensonges contre la Russie. La Russie a rejeté les demandes des provinces nouvellement indépendantes de l’est et du sud de l’Ukraine, les anciens territoires russes, d’être réunies avec la Russie. Comme les lecteurs le savent, je considère la décision de Poutine comme une erreur, mais les événements pourraient me prouver le contraire et je serai prêt à l’accepter. Pour l’instant, le fait est que tout acte de comportement agressif est le résultat de l’appui des États-Unis, de l’UE et des nazis à Kiev. Ce sont les milices nazis ukrainiennes qui attaquent des civils dans les anciens territoires russes de l’est et du sud de l’Ukraine. Un certain nombre d’unités militaires ukrainiennes ont régulièrement fait défection dans les républiques indépendantes.

Oui, les nazis. L’Ouest de l’Ukraine fut la maison mère de la division SS ukrainienne qui combattit pour Hitler. Aujourd’hui, les milices organisées par le Secteur Droit et d’autres organisations politiques de droite portent l’insigne nazi des divisions SS ukrainiennes. Ce sont les gens que Washington et l’UE soutiennent. Si les nazis ukrainiens pouvaient gagner contre la Russie, ce qu’ils ne peuvent pas, ils se tourneraient vers l’Occident, tout comme l’a fait l’armée islamiste de l’EIIL (Etat Islamique d’Irak, de Syrie et du Levant) financée par Washington qui a déclenché la guerre en Libye et en Syrie. Maintenant l’EIIL est en train de participer au remodelage du Moyen-Orient, et Washington semble impuissante.

William Binney, un ancien haut fonctionnaire de la National Security Agency (NSA) des États-Unis, et ses collègues de la CIA et des services de renseignement militaire ont écrit à la chancelière allemande Angela Merkel en lui conseillant de se méfier des mensonges d’Obama au prochain sommet de l’OTAN au Pays de Galles. Les responsables du renseignement états-unien conseillent à Merkel de se remémorer de l’histoire “des armes de destruction massive” de l’Irak et de ne pas être à nouveau trompée, cette fois-ci dans le cadre du conflit avec la Russie.

La question est : qui Merkel représente-t-elle ? Washington ou l’Allemagne ? Jusqu’à présent, Merkel a représenté Washington plutôt que les intérêts économiques allemands, et non le peuple allemand pas plus que les intérêts de l’Allemagne en tant que pays. Voici l’exemple d’une manifestation à Dresde où une foule s’oppose au discours de Mme Merkel aux cris de “kriegstreiber” (fauteur de guerre), “menteur, menteur,” et “pas de guerre avec la Russie.” (voir la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=-wSMhGE_Mpk).

Lors de mon doctorat, mon directeur de thèse, qui est devenu un haut fonctionnaire du Pentagone assigné à la tâche de mettre un terme à la guerre du Vietnam, en réponse à ma question sur la façon dont Washington a toujours réussi à imposer aux Européens ce que Washington voulait m’a répondu : “l’argent, nous leur donnons de l’argent” “L’aide étrangère” ai-je demandé ? “Non, nous donnons aux dirigeants politiques européens des valises pleines d’argent (“bag fulls of money”). Ils sont à vendre, nous les avons achetés. Et ils viennent rapporter“. Peut-être que cela explique les 50 millions de dollars amassés par Tony Blair en une année.

Les médias occidentaux, le plus grand bordel au monde, attend désespérément la guerre. Le comité de rédaction du Washington Post, devenu à présent un journal-trophée aux mains du propriétaire milliardaire d’Amazon.com, a publié un éditorial le 31 août qui reprend tous les mensonges émanant de Washington (et du Post) au sujet de Poutine.

Le propriétaire d’Amazon.com sait sans doute comment commercialiser les produits sur Internet, mais en ce qui concerne la direction d’un journal, sa gestion est désespérante. Les rédacteurs en chef duWashington Post ont fait de son trophée la risée du monde entier.


Voici les accusations stupides que les éditeurs du milliardaire ont formulé contre Poutine dans son journal :

Poutine, a vécu douloureusement l’effondrement de l’URSS, c’est pour cela qu’il a “ressuscité la tyrannie du Grand mensonge” afin de reconstituer l’empire russe.

“Les milices sponsorisées par les russes en Ukraine” sont responsables du “tir qui a abattu l’avion de ligne de la Malaisie en juillet.” Les “médias contrôlés par l’Etat russe” ont menti et désinformé le peuple russe au sujet des responsables qui sont à l’origine du crash de l’avion de ligne.

“M. Poutine le Grand Menteur montre pourquoi il est important de soutenir une presse libre là où elle existe et des médias comme Radio Free Europe qui apportent la vérité aux gens qui en ont besoin”.

En tant qu’ancien rédacteur en chef du Wall Street Journal, je peux dire en toute confiance que cette propagande extraordinaire dans le cadre d’un éditorial aurait entraîné le licenciement immédiat de toutes les parties concernées. A mon époque, le Washington Post était considéré comme un agent de la CIA parmi les membres du Congrès. Aujourd’hui, le Post a sombré bien en dessous de cette réputation.

J’ai assisté à des flots de propagande émanant des médias durant ma vie, mais cet éditorial du Washington Post a décroché le pompon. L’éditorial montre combien les journalistes, les éditorialistes sont complètement ignorants à moins qu’ils soient complètement corrompus ; cela suppose aussi que leurs lecteurs sont complètement ignorants. Si les unités militaires russes étaient en action dans l’est de l’Ukraine, la situation serait exactement comme décrit par Alexander Zakharchenko et Dmitry Orlov : l’Ukraine n’existerait plus. L’Ukraine serait de nouveau une partie de la Russie comme elle le fut pendant des siècles avant que Washington profite de l’effondrement soviétique pour écarter l’Ukraine loin de la Russie.

La question qui se pose est : combien de temps la Russie va avoir la patience de supporter les énormes mensonges et provocations de l’Occident ? Peu importe la façon dont la Russie se retient d’intervenir, la Russie est accusée du pire. Par conséquent, la Russie peut ainsi infliger le pire.

L’OTAN ne pourrait rien faire, si la Russie décidait que l’Ukraine entre les mains de Washington, était une trop grande menace stratégique, et décidait de réintégrer l’Ukraine au sein de la Russie dont elle a fait partie pendant des siècles. Toute force de l’OTAN envoyée sur le terrain entraînerait une guerre que l’OTAN ne pourrait gagner. La population allemande, se rappelant des conséquences de la guerre avec la Russie, renverserait le gouvernement fantoche de Washington. L’OTAN et l’Union européenne s’effondreraient tandis que l’Allemagne quitterait la construction absurde servant les intérêts de Washington au détriment de l’Europe.

Une fois que cela se produira, le monde aura la paix. Mais pas avant.

Pour ceux qui se soucient de comprendre comment cette terre de propagande fonctionne, le gouvernement fantoche de Washington à Kiev attribue la défaite de ses forces militaires dans la République Donetsk à la présence au sein de l’armée de Donetsk d’unités militaires russes. C’est la propagande qui est diffusée à l’ouest de l’Ukraine et dans les médias occidentaux “pressetitués” (“presstitute”), une collection de putes qui font écho à la propagande sans aucune investigation. Cependant, Kiev a une histoire différente pour le FMI. Kiev ne peut pas recevoir de l’argent du FMI pour payer ses créanciers occidentaux si l’Ukraine est en guerre. Par conséquent, l’Ukraine déclare exactement le contraire au FMI : la Russie n’a pas attaqué l’Ukraine.

Les médias occidentaux restent indifférent à tous les faits. Ce qui les intéresse ce sont juste les mensonges. Seulement les mensonges.

Le Washington Post, le New York Times, CNN, Fox “news”, Die Welt, la presse française, la presse britannique, tous plaident : “s’il vous plaît Washington donnez-nous des mensonges plus sensationnels que nous puissions les répandre. Notre santé financière en a besoin. Pourquoi se soucier de la guerre et du genre humain si nous pouvons regagner la stabilité financière.”





Paul Craig Roberts

EN ALLEMAGNE AUSSI ON EST CONTRE UNE GUERRE À VENIR CONTRE LA RUSSIE !



La question est : qui Merkel représente-t-elle ? Washington ou l’Allemagne ? Jusqu’à présent, Merkel a représenté Washington plutôt que les intérêts économiques allemands, et non le peuple allemand pas plus que les intérêts de l’Allemagne en tant que pays. Voici l’exemple d’une manifestation à Dresde où une foule s’oppose au discours de Mme Merkel aux cris de “kriegstreiber” (fauteur de guerre), “menteur, menteur,” et “pas de guerre avec la Russie.”
(extrait de l'article du  Dr. Paul Craig Roberts)
(voir la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=-wSMhGE_Mpk).



BERLIN, 10 septembre - RIA Novosti

 Vu la nécessité de désamorcer la crise en Ukraine, l'Otan et l'Union européenne devraient cesser de provoquer la Russie, a estimé mercredi le leader de l'opposition et chef la gauche allemande (Die Linke) Gregor Gysi. "Les sanctions et les ripostes consécutives nuisent inutilement à l'économie de l'Allemagne, à la population et tout particulièrement aux nouveaux lands fédérés (territoire de l'ex-RDA, ndlr), qui fournissent 80% des exportations allemandes vers la Russie", a déclaré M.Gysi, intervenant au Bundestag. Selon le député, "une politique raisonnable aurait immédiatement abrogé ces sanctions" qui ne donnent rien sinon entraînent des pertes considérables. Par ailleurs, il a sévèrement condamné les projets de déploiement de troupes de l'Otan en Europe de l'Est, déclarant que l'Occident contribuait ainsi à l'escalade de la tension dans la région. "Et l'Otan que fait-elle? Elle organise huit manœuvres en Ukraine", a rappelé M.Gysi, qualifiant d'absolument contreproductives les décisions adoptées au récent sommet de l'Alliance à Newport, au Pays de Galles. Les relations entre la Russie et l'Occident se sont dégradées sur fond de crise en Ukraine. Fin juillet, les Etats-Unis et l'UE ont décrété des sanctions contre plusieurs secteurs de l'économie russe. Début août, Moscou a répondu en imposant un embargo sur les denrées alimentaires provenant des Etats-Unis, de l'Union européenne, de l'Australie, du Canada et de la Norvège, en réponse aux sanctions occidentales.



BOMBARDEMENT DE DRESDE 
Allégorie de la bonté, statue de Peter Pöppelmann (de) sur la tour de l'hôtel de ville de Dresde
"Il m’apparait que le moment est venu de se demander si la question du bombardement des villes allemandes dans le but d'augmenter la terreur ou pour d'autres raisons ne devrait pas être réévaluée... la destruction de Dresde constitue un sérieux doute sur la conduite des bombardements alliés" Winston Churchill

jeudi 11 septembre 2014

LE MONDE RUSSE : OUVRIR SON COEUR À LA VÉRITÉ (vidéo)




par Philippe Vartan Melkissedec, personnage public, ukrainien de Kharkov d'origine arménienne par son père, écrivain, poète, réalisateur, compositeur, chanteur


N'Y AURA-T-IL DONC JAMAIS UN POÈTE FRANÇAIS CONTEMPORAIN COMME PHILIPPE
QUI FASSE UN AUSSI BEAU DISCOURS SUR NOTRE BEAU ET NAGUÈRE NOBLE PAYS ?
COMMENT NE PAS ÊTRE DE TOUT COEUR AVEC LUI  ET AVEC LE PEUPLE RUSSE ?

mercredi 10 septembre 2014

Sur le Blog PRIÈRE ORTHODOXE : LA PRIÈRE par St JEAN CHRYSOSTOME [13 & fin]

 GUERRE ET PRIÈRE 

"C'est avec la prière
 que David vint heureusement à bout de si nombreuses et de si terribles guerres…" 
LIRE L'ARTICLE INTÉGRAL ICI

Par les prières de nos Saints Pères et de ta Toute Sainte Mère
 Seigneur Jésus Christ aie pitié de nous !