mercredi 4 mai 2016

Avant-Poste (1) Un merveilleux film de Mikaïl Chadrine sur l'évêque ukrainien Longin















Première partie d'un merveilleux film de Mikaïl Chadrine sur l'évêque ukrainien Longin, autrefois père Mikhaïl, supérieur du monastère qu'il a fondé à la frontière de la Roumanie et de l'Ukraine. Providence des orphelins, un homme lumineux qui ne fait que du bien autour de lui.


jeudi 28 avril 2016

L'ÉPOUX, John TAVENER






Obscurité dans la lumière: L'Époux et  autres œuvres. Compositeur: John Tavener. Choristes : Anonymous 4 (Ruth Cunningham, Marsha Genensky, Susan Hellauer et Johanna Rose). Musiciens: Le Chilingiriartet (Levon Chilingirian, Stephen Orton, Ronald Birks, et Susie Meszaros). Harmonia Mundi (2009)

[0:00] Vespers hymn: O lux beata trinitas
[2:17] Jube domine/Lection: In principio erat verbum
[6:39] Come and do Your will in me (arr. Tavener, 1997, fr. Hymn of Entry and Orthodox Liturgy)
[14:46] Compline hymn: Christe qui lux es et dies
[17:45] Lectio Ysaye prophete/Lection: Surge illuminare Jerusalem
[20:16] As one who has slept (Tavener, 1996)
[25:15] Nocturn hymn: Medie noctis tempus est
[28:11] Lection: Vidi civitatem
[33:22] The Lord's Prayer 
[37:20] The Bridegroom (Tavener, 1999)
[55:00] Hymn for the New Light: Inventor rutili

mardi 26 avril 2016

LE CHRIST ET LE FIGUIER DESSÉCHÉ


Dans l'office des Matines du Grand lundi (chanté dans la soirée du dimanche des Rameaux), entre autres choses, nous entendons dans la lecture de l'Évangile, ainsi que les hymnes, le miracle de l'arbre desséché . Et nous nous demandons certainement: "Qu'est-ce que cet événement a à voir avec le Grand lundi?" Et bien sûr, c'est pertinent, car cela a eu lieu le lundi avant la Passion. Par conséquent, lorsque le Christ est entré à Jérusalem ce jour-là (la nuit précédente, il l'avait passée à Béthanie, dans la maison de Lazare), il eut faim le long du chemin. Là, sur la route principale se trouvait un figuier. Il s'en approcha, pour y cueillir  une figue, mais il ne rencontra que des feuilles. Alors Il le maudit! (Mc. 11:12). «Puisses-tu ne jamais porter de nouveau fruit!" (Matt. 21:19). Le résultat? "Immédiatement, le figuier sécha" (Matt. 21:19). À ce spectacle les disciples ont été stupéfaits. "Voyant cela, les disciples étaient étonnés et ont demandé:« Comment le figuier s'est il desséché en un instant ? "(Matthieu 21:20.). Imaginez un grand figuier rempli de feuilles vertes à l'extérieur de votre maison, qui en peu de temps devant vos yeux,  se dessèche! Rien de «vivant» n'a pu être trouvé sur lui, ni feuilles ni rameaux en fleurs. Ne seriez-vous pas sidérés ? À la vérité le Christ n'a pas maudit le figuier par «vengeance», parce qu'Il n'a pas eu de figue à manger, mais à la veille de sa Passion, Il voulait plutôt envoyer un message à ceux qui demanderaient sa crucifixion, de peur qu'ils ne se réveillent. Le figuier était sur la voie publique, et probablement tout le monde en avait connaissance. Et avec les jours saints qui approchaient des centaines de Juifs passeraient  par cette route sur le chemin de Jérusalem pour célébrer la Pâque. Et soudain, ils verraient le figuier qu'ils avaient l'habitude de voir tout vert ... totalement desséché ! Bien sûr ils seraient interpelés ! Et certainement ils diraient: «Jusqu'à présent le Christ n'a donné que des bénédictions, mais maintenant nous voyons qu'Il donne aussi des malédictions, tout comme il a flétri le figuier, il peut aussi nous « dessécher  » (nous punir), ceux dont les pensées étaient occupées à le voir crucifié… nous devons alors faire attention et abandonner cette pensée. " Mais ils n'ont pas fait attention! Ni même tant soit peu : "Car ce n'était pas la saison des figues», a noté l'évangéliste Marc (Mc 11:13.). Le Christ savait que ce n'était pas encore la saison des figues. Pourtant, dans une saison «inappropriée», Il cherchait des fruits sur ce figuier ! Le Christ, en faisant cela, voulait enseigner tous ses disciples, et ceux qui qui croient en Lui :  nous ne devrions pas nous comporter comme le figuier qui ne porte des fruits qu'une fois par an, et le reste de l'année est sans fruits et même sans feuilles. Nous devrions être différents de ce figuier. Nos pensées, nos sentiments, nos actions, nos œuvres, tout devrait être orienté vers le Christ, et nous devons toujours porter ses fruits, non seulement à la fin de notre vie ou seulement une fois par an, par exemple, au cours de la Semaine Sainte. Parce que nous ne connaissons pas le moment de notre mort! Et alors quoi? «Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu" (Matt. 3:10). 
«Craignons la malédiction, frères, du figuier, flétri à cause de son inutilité, portons pour le Christ des fruits dignes de la repentance, afin qu'Il nous accorde la grande miséricorde» (Matines de Grand lundi).
Archimandrite Basile Bakoyannis

lundi 25 avril 2016

Hommage aux victimes du génocide arménien


Clooney et Aznavour rendent hommage aux victimes du génocide arménien



Le président arménien Serge Sargsian a déposé une gerbe au mémorial dédié aux victimes du génocide arménien à l'époque de l'Empire ottoman dans le complexe Tsitsernakaberd, situé dans la capitale du pays, Erevan.

Le président était accompagné par le Catholicos de tous les Arméniens, Garéguine II Nersissian, le Catholicos arménien de Cilicie Aram Ier et Charles Aznavour, auteur, compositeur et interprète français d'origine arménienne.

Le comédien américain Georges Clooney, ainsi que les hommes d'affaires et les mécènes Ruben Vardanyan et Noubar Afeyan, étaient également présents auprès du président.

Le 24 avril, les Arméniens du monde entier rendent hommage aux victimes du génocide arménien.



Ce génocide a été perpétré entre 1878 et 1922 dans les territoires de l'Empire ottoman (l'actuelle Turquie), historiquement appelés Arménie occidentale (actuellement Anatolie orientale), peuplés à l'époque majoritairement par des Arméniens (65 à 75% de la population). Il a conduit à la mort d'environ 1,5 million d'Arméniens et à l'éradication de la population autochtone des régions historiques de l'Arménie occidentale. En 1915, le gouvernement impérial ottoman a entrepris l'élimination systématique de la population arménienne.



De plus en plus de parlements prennent l'initiative de reconnaître officiellement le génocide. En 2006, l'Assemblée nationale française a reconnu le caractère génocidaire des faits, ainsi que le Conseil de l'Europe et les parlements des Pays-Bas, de l'Argentine, de l'Arménie, du Canada, de Chypre, de la Grèce, de l'Italie, du Liban, de la Pologne, de la Russie, de l'Uruguay, de la Suède et de la Suisse.

La Turquie, héritière de l'Empire ottoman depuis 1923, nie catégoriquement que ce dernier ait organisé le massacre systématique de sa population arménienne pendant la Première Guerre mondiale et rejette le terme de "génocide". SOURCE


dimanche 24 avril 2016

Entre deux jeûnes : Dimanche des rameaux, fin du Grand Carême et début de la Grande et Sainte semaine "Voici l'Époux"

Ton 1 - Confirmant la Résurrection commune - avant ta Passion, Christ, Dieu, Tu as relevé Lazare des morts - Et nous, portant comme les enfants les signes de la victoire - Dieu qui as vaincu la mort, nous Te disons : - Hosanna au plus haut des cieux - Béni est Celui qui vient au nom du Seigneur.




 Ton 8 - Voici, l'Époux arrive au milieu de la nuit - Et bienheureux le serviteur qu'Il trouvera veillant - Mais indigne celui qu'Il trouvera nonchalant - Veille donc, mon âme - à ne pas sombrer dans le sommeil - afin de n'être pas livrée à la mort et enfermée hors du Royaume - Mais reviens à toi et chante - Tu es Saint, Saint, Saint, notre Dieu - Par la Mère de Dieu aie pitié de nous. 





Matthieu 25:1-13

25 Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. 2 Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. 3 Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles; 4 mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. 5 Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. 6 Au milieu de la nuit, on cria: Voici l'époux, allez à sa rencontre! 7 Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. 8 Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. 9 Les sages répondirent: Non; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. 10 Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. 11 Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. 12 Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. 13 Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure.

Luc 12:36-45

36 Et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces, afin de lui ouvrir dès qu'il arrivera et frappera. 37 Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera veillant! Je vous le dis en vérité, il se ceindra, les fera mettre à table, et s'approchera pour les servir. 38 Qu'il arrive à la deuxième ou à la troisième veille, heureux ces serviteurs, s'il les trouve veillant! 39 Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle heure le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison. 40 Vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas. 41 Pierre lui dit: Seigneur, est-ce à nous, ou à tous, que tu adresses cette parabole? 42 Et le Seigneur dit: Quel est donc l'économe fidèle et prudent que le maître établira sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable? 43 Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi!  44 Je vous le dis en vérité, il l'établira sur tous ses biens. 45 Mais, si ce serviteur dit en lui-même: Mon maître tarde à venir; s'il se met à battre les serviteurs et les servantes, à manger, à boire et à s'enivrer,




Exapostilaire
Ta chambre, je la vois,
ô mon Sauveur
toute illuminée
et je n'ai pas l'habit nuptial
pour y entrer et jouir
de ta clarté
Illumine le vêtement de mon âme
et sauve-moi, Seigneur sauve-moi.

Matthieu 22:1-14

1 Jésus, prenant la parole, leur parla de nouveau en parabole, et il dit: 2 Le royaume des cieux est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils. 3 Il envoya ses serviteurs appeler ceux qui étaient invités aux noces; mais ils ne voulurent pas venir. 4 Il envoya encore d'autres serviteurs, en disant: Dites aux conviés: Voici, j'ai préparé mon festin; mes boeufs et mes bêtes grasses sont tués, tout est prêt, venez aux noces. 5 Mais, sans s'inquiéter de l'invitation, ils s'en allèrent, celui-ci à son champ, celui-là à son trafic; 6 et les autres se saisirent des serviteurs, les outragèrent et les tuèrent. 7 Le roi fut irrité; il envoya ses troupes, fit périr ces meurtriers, et brûla leur ville. 8 Alors il dit à ses serviteurs: Les noces sont prêtes; mais les conviés n'en étaient pas dignes. 9 Allez donc dans les carrefours, et appelez aux noces tous ceux que vous trouverez. 10 Ces serviteurs allèrent dans les chemins, rassemblèrent tous ceux qu'ils trouvèrent, méchants et bons, et la salle des noces fut pleine de convives. 11 Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n'avait pas revêtu un habit de noces. 12 Il lui dit: Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces? Cet homme eut la bouche fermée. 13 Alors le roi dit aux serviteurs: Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.
14 Car il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus.

vendredi 15 avril 2016

À propos de la suppression des visas et Adhésion dans l'Union Européenne de la Turquie : PAS DE PROBLÈME ?!

"Petit"extrait de la liste des massacres
 perpétrés contre le "club chrétien" (dixit Erdogan)
Assyriens, Arméniens, Grecs orthodoxes et… Français ! 
en guise de rappel





1770 : promulgation d’une loi ottomane qui autorise la pendaison de tout infidèle trouvé dehors la nuit tombée
1785 : à Constantinople, les églises secrètement réparées par les minorités sot détruites à nouveau par le vizir sous pression de la foule
1803 : répression d’une révolte en Serbie; entre autres, 1800 femmes et enfants pris comme esclaves
1806 : les janissaire du dey d’Alger massacrent et pillent dans le quartier juif
1813 : répression de la révolte des Serbes; massacre et réduction en esclavage: des milliers de femmes sont vendues à Belgrade.
1821 : ordre du sultan Mahmut II de tuer tous les révoltés chrétiens de l'empire ottoman, conformément à la Charia;sans suite majeure
1821 : le patriarche Grégoire V est pendu par les Janissaires à la porte de l'église du Phanar à Constantinople
1821 : avril: exécution du patriarche orthodoxe de Constantinople Grégorios
1821 : attaque des minorités grecques en Anatolie en réplique à la libération du Péloponnèse.
1821 : en réponse aux massacres de la communauté ottomane en Morée, les Turcs massacrent les grecs en Thessalie,Macédoine, dans la mer Egée, Constantinople, Chios
1821 : mars: proclamation du jihad par les Ottomans, par l'intermédiaire du Califat
1821 : à Constantinople, deux métropolites et douze évêques sont pendus sur ordre du sultan.
1822 : massacre de Chio par les Turcs: 25 000 morts; 40 000 esclaves?
1823 : Mehmet Ali réclame que le nombre d'esclaves dans son armée soit de 30 000
1829 : la conquête du Caucase par les Russes interrompt le trafic des esclaves circassiennes "blanches"
1829 : octobre: le chef kurde Rwandez attaque les chrétiens assyriens le long du Tigre. Il fait assassiner les prêtres et les moines.
1829 : octobre: les Kurdes attaquent le village assyrien de Bit Zabda; 200 morts
1829 : octobre: les Kurdes attaquent le village assyrien de Asfas: meurtre du chef Rais Arabo et du prêtre Aziz; 80 enfants sont tués dans les environs.
1829 : attaque de Nisibe par les Kurdes.
1829 c : le prêtre assyrien Bahnam est assassiné par les Kurdes avec 80 de ses étudiants
1842 : tentative de génocide des chrétiens assyriens par l'émir kurde d'Hakkari Badr Khan Bey: 10 000 morts, esclavage des femmes et des enfants. Les Ottomans n'interviennent pas.
1842 : à Hakkari, martyre de la mère du patriarche assyrien Mar Shimun, découpée en morceau et jetée dans la rivière Zab.
1842 : 800 chrétiens assyriens sont éliminés dans la région de Dez selon les registres fiscaux.
1843 : massacres des chrétiens nestoriens d'Orient notamment par les Kurdes: environ 20 000 morts
1843 : décapitation d'un jeune Arménien à Constantinople pour apostasie
1843 : lettre du grand Vizir ottoman à lord Ashley confirmant l'impossibilité de grâce dans les cas d'apostasie
1843 : massacre de chrétiens nestoriens au Kurdistan
1844 : sous la pression européenne, le sultan abandonne en partie la loi réprimant l'apostasie (seulement pour les sujets chrétiens à l'origine)
1846 : nouvelle vague de persécution contre les chrétiens assyriens.
1846 : après la révolte du village assyrien de Tyari, Badr Khan Bey reçoit 3 paniers remplis d'oreilles coupées en signe de soumission; la population de la ville est dispersée; les responsables sont exécutés: 30 prêtres et 60 vicaires
1846 : octobre: l'emir d'Hakkari Badr Khan Bey attaque le région de Tkhoma; 300 femmes sont massacrées ainsi que leurs enfants.
1847 : reprise des persécutions des chrétiens assyriens par les Kurdes. 30 000 morts?
1854 : l'ambassadeur britannique en Turquie prévient que les militaires ottomans combattant en Crimée avec les Alliés en profitent pour reprendre le trafic d'esclaves circassiennes "blanches"
1855 : permis d'inhumer d'un chrétien par un cadi ottoman (extrait): nous accordons au prêtre de l'église de Marie que la carcasse impure, pourrie, puante de Saideh, damné ce jour, pourra être enterré."
1856 : l'empire ottoman, en contradiction avec le Traité de Paris, exige des minorités l'acquisition d'un permis pour construire ou réparer les lieux de culte.
1857 : interdiction de l'esclavage dans tout l'empire ottoman sous pression occidentale
1860 : massacre des chrétiens syriens
1860 : massacre de 22 000 chrétiens libanais, dont 5000 à Damas, par les Druzes et avec l'accord des Turcs
1860 : destruction de monastères et d'églises par les Albanais au Kosovo
1860 : avril: ordre du sultan visant à l'élimination des Maronites dans les montagnes du Liban
1860 : avril-mai: déroulement du massacre des maronites sous la responsabilité du gouverneur de Damas Ahmet Pacha
1875 : révolte des orthodoxes de Bosnie contre l'oppression fiscale ottomane; le sultan Abdul Hamid II "le Sultan Rouge" exige une destruction totale.
1875 : sous pression européenne, le sultan accorde l'égalité aux chrétiens de Bosnie, avec la fin de l'application de la sharia à leur égard.
1876 : écrasement de la révolte bulgare
1876 : massacre des Bulgares par les Turcs (15 000 morts selon un consul US)
1876 : au cours de la guerre d'indépendance bulgare, les bandes d'irréguliers de l'armée ottomane, brigands, kurdes et fanatiques, massacrent environ 15 000 personnes dans la région de Plovdiv: 58 villages sont détruits ainsi que 5 monastères
1876 : conférence de Constantinople imposée par les puissances européennes sur le respect des minorités; le ministre libéral partisan de la tolérance Midhat Pacha est assassiné aussitôt après.
1877 : juin: massacre par les irréguliers ottomans des Arméniens de Bulgarie
1877 : massacre d'Arméniens à Beyazit en Anatolie
1894 : début des massacres contre les Arméniens décidés sous le sultan Abdul Hamid =>1896; environ 300 000 morts
1894 : aout: massacre du village arménien de Gelie-Guzan
1894 : aout: massacre d'Arméniens au Mont Gebin, déportés du village d'Andok et brulés vifs dans la forêt
1894 : aout:74 villages arméniens détruits dans la région de Sassun: 10000 victimes
1894 : aout-octobre: massacre d'Arméniens par les seigneurs kurdes autour de Mush; 5000 morts selon les Européens
1894 : l'ambassadeur de France à Constantinople décrit la création des régiments kurdes comme " l'organisation officielle pour le pillage aux dépens des chrétiens arméniens"
1895 : massacre d'Arméniens à Van et Istanbul
1895 : exécution à Birecik de 20 Arméniens refusant de se convertir
1895 : septembre: massacre d'Arméniens à Baberd par les Turcs
1895 : septembre: pogroms contre les Arméniens à Constantinople; 2000 morts; plaintes des Européens
1895 : octobre: massacre d'Arméniens dans la province de Derjan
1895 : octobre: massacre d'Arméniens dans la province de Trébizonde; témoignage du consul français
1895 : octobre: massacre d'Arméniens à Erzincan et Kamakh
1895 : octobre: massacre d'Arméniens dans la région de Kghi; 1000 morts
1895 : octobre: massacre d'Arméniens à Baghesh
1895 : octobre: massacre d'Arméniens à Urfa; 10 000 morts dans les combats
1895 : octobre: massacre d'Arméniens à Shapin-Karahisar; 2000 morts dans la ville et 3000 dans la campagne
1895 : octobre: massacre d'Arméniens dans la ville d'Erzincan; 1000 morts
1895 : novembre: massacre d'Arméniens à Zklus; 200 morts
1895 : novembre: massacre d'Arméniens à Amasya; 100 morts
1895 : novembre: massacre d'Alep; 1000 morts
1895 : exécution à Birecik de 20 Arméniens refusant de se convertir
1895 : septembre: massacre d’Arméniens à Baberd par les Turcs
1895 : septembre: pogroms contre les Arméniens à Constantinople; 2000 morts; plaintes des Européens
1895 : octobre: massacre d’Arméniens dans la province de Derjan
1895 : octobre: massacre d’Arméniens dans la province de Trébizonde; témoignage du consul français
1895 : octobre: massacre d’Arméniens à Erzincan et Kamakh
1895 : octobre: massacre d’Arméniens dans la région de Kghi; 1000 morts
1895 : octobre: massacre d’Arméniens à Baghesh
1895 : octobre: massacre d’Arméniens à Urfa; 10 000 morts dans les combats
1895 : octobre: massacre d’Arméniens à Shapin-Karahisar; 2000 morts dans la ville et 3000 dans la campagne
1895 : octobre: massacre d’Arméniens dans la ville d’Erzincan; 1000 morts
1895 : novembre: massacre d’Arméniens à Zklus; 200 morts
1895 : novembre: massacre d’Arméniens à Amasya; 100 morts
ETC.
1895 : proclamation du jihad par les Ottomans
1895 : novembre: massacre d’Arméniens à Sivas; 1500 morts
1895 : novembre: massacre d’Arméniens à Balu
1895 : novembre: massacre d’Arméniens à Antep; 1500 morts
1895 : novembre: massacre d’Arméniens à Marash; 1000 morts
1895 : novembre: pillage de 160 villages de la région de Van
1895 : décembre: des centaines d’Arméniens sont brûlés vifs dans la cathédrale d’Urfa
1895 : janvier: le soldat kurde Sheikh Hassan déclare avoir tué 40 chrétiens à Urfa pendant les massacres.
ETC.
1896 : massacre des Crétois par l’occupant ottoman
1898 : djihad prononcé contre les Russes en Asie centrale
1900 : aout: massacre de femmes et d’enfants arméniens dans les villages de Spaghanak
1911 : octobre: assassinat de l’évêque de Grevena Emilianos par des agents turcs
1912 : massacres en Thrace contre les populations chrétiennes commis par l’armée turque en retraite
1914 : expulsion de 250 000 Grecs de Thrace Orientale
1914 : mai: rapide expulsion de la population chrétienne de Pergame, qui se réfugie à Lesbos
1914 : juin: massacre de Grecs par les Turcs à Foça et Cesme.
1914 : juillet: création des bataillons de travaux forcés pour les mobilisables orthodoxes, qui permettent leur élimination progressive.
1914 : aout: massacre de 12 000 chrétiens assyriens en Irak par le Jevdet Khalil Bey
1914 : novembre: poursuite de l’expulsion des Grecs de Thrace Orientale
1914 : novembre: déclaration de jihad par les Ottomans proclamée à Constantinople, et reprise par tous les imams de l’empire. L’allié allemand tente d’en adoucir les termes: « Puisque conformément au verset du coran, il s’est formé un peuple vertueux, digne de servir d’exemple au monde, doué qu’il est de toutes les qualités que doit posséder le genre humain, tous ceux qui professent cette religion… doivent… se grouper autour de l’étendard de Mohammad, le coeur tourné vers Allah et la face vers la Kaaba…. Fidèles serviteurs d’Allah, ceux qui prendront part au jihadpour le bonheur et le salut des croyants et en reviendront vivants jouiront du bonheur; quant à ceux qui trouveront la mort, ils ont droit au titre de martyrs; conformément à la promesse divine, ceux qui se sacrifient pour la cause du droit auront la gloire ici bas et le paradis là-haut… Combattants musulmans! avec l’aide d’Allah et l’assistance spirituelle du prophète, vous vaincrez et écraserez les ennemis de la religion….
1915 : octobre: protestations internationales contre le massacre général des Arméniens, dans les deux camps
1915 : décembre: ordre du ministre de l’intérieur turc de déporter aussi les orphelins et de ne laisser que les très jeunes enfants
1915 : les chrétiens assyriens d’Irak sont massacrés par les Kurdes et les Turcs; 250 000 morts?
1915 : persécutions par les Ottomans des Nestoriens et Syriens des régions d’Hakkari et Mardin
1915 : exécution par les Ottomans de l’archevêque de Sirt Adai Ser
1915 : février: les Arméniens de l’armée ottomane sont désarmés
1915 : les forces ottomanes privilégient l’exécution par crucifixion pour les femmes arméniennes et assyriennes.
1915 : janvier: destruction de 70 villages autour d’Urmia; exode de 25 000 Arméniens et Assyriens.
1915 : des missionnaires allemands découvrent dans le village d’Haftawan près de Salmas 750 corps décapités dans les puits et les citernes. Le général turc avait promis une indemnité pour chaque tête.
1915 : A Teberma, martyre de plusieurs dignitaire religieux assyriens par les Turcs, dont l’évêque Mar Dinkha.
1915 : massacre d’Assyriens dans le village de Gulpashan près d’Urmia; les hommes sont fusillés et les femmes sont violées
1915 : mars: massacre de 800 invalides dans le village assyrien de Salamas.
1915 : attaque du village assyrien de Tel Mozilt par Turcs et Kurdes; tous les hommes valides sont fusillés le lendemain. Ensuite, on élimine les enfants (1500?); l’agha Ayoup Hamza éxecute 
ETC.
1921 : juin: massacre de centaines de Grecs prisonniers à Samsun
1922 : discours d’Ataturk à l’assemblée: « ces fonctions (sultanat…) s’acquièrent par la violence et la contrainte ».
1922 : destruction de l’église de la dormition de Nicée-Iznik
1922 : expulsion violente des Arméniens de la région de Smyrne






Pas de doute Frau Angela Merkel restera dans les annales de l'Histoire



QUELQUES UNS DES NÉOMARTYRS  DE LA TURCOCRATIE





ON MÉPRISE LES GRECS ET ON LES MET À GENOUX
MAIS ON CARESSE LES TURCS…
EURK…