samedi 15 septembre 2018

"Ces hommes auront beaucoup de mal à répondre devant Dieu"

Nihil novum sub sole

Sur le blog de Claude on trouve la traduction d'une analyse du  prêtre André Novikov, documentée, détaillée, pertinente et percutante d'un discours du Patriarche de Constantinople Bartholomée, à la Synaxe des Archevêques du Patriarcat de Constantinople, qui a eu lieu à Istanbul du 1er au 4 septembre 2018 ; cette analyse a certes beaucoup de mérite d'un point de vue ecclésial et on ne peut qu'être d'accord avec la considération désolée de son auteur :
"Il est lamentable de voir comment, après tant de siècles de lutte contre le papisme romain, l'Église de Constantinople elle-même tombe dans la même hérésie, la même séduction que le papisme. L'imposition du pouvoir sur la plénitude de l'Orthodoxie par le Phanar, comme ce fut le cas avec le Pape en son temps, est une tentative présomptueuse et orgueilleuse de s'emparer de la position de "Chef [Tête] de l'Église" de Notre Seigneur Jésus Christ, de réviser l'ecclésiologie apostolique et patristique, de devenir au-dessus de l'Église, de détruire la structure canonique de l'Église, de priver les Églises locales de cette véritable liberté si caractéristique et distinctive qui a toujours été celle de la Sainte Orthodoxie. Le papisme du Phanar ose ignorer et annuler le podvig [exploit spirituel] de l'opposition au papisme occidental, baigné dans le sang des martyrs et dans la souffrance des confesseurs de la foi orthodoxe."

une image vaut mille mots…

+++++++++++++++++

Cependant il est à craindre que la division entre les Églises Orthodoxes s'installera durablement en Ukraine (mais pas seulement) où cela risquera de produire autant de sang que par le passé, si l'on juge à ce dont sont capables (comme ils l'ont déjà montré) les schismatiques ukrainiens, qui sont soutenus par les nationalistes néo-nazis n'hésitant pas à manifester leur haine de tout ce qui est plus ou moins lié à la Russie, par des incendies d'églises, des persécutions, des attentats, voire des massacres, et une guerre civile généralisée à l'horizon avec ces déplacements de populations… 

Évidemment, et tout simplement, à cause du projet mégalomaniaque d'un homme à l'ambition démesurée, fondée — selon la stratégie classique de ceux qui veulent abusivement prendre le pouvoir  — sur la falsification des textes fondateurs…mais pas seulement, car un coup de force, un coup d'état ne peut se faire qu'avec la certitude d'être soutenu par des forces adéquates puissantes. Cependant celles-ci ont un prix.  Ainsi quoi que puisse être l'apparence de la puissance constantinopolitaine obtenue (sur qui voudra bien l'accepter) il n'en demeurera pas moins une nécessaire et servile obéissance aux chefs de  la stratégie US pour faire avancer davantage en Europe le projet explicite de domination du monde entier. Les suprémacistes américains ne sont pas près d'abandonner leur projet, avec la totale bonne conscience qu'ils en ont le droit et …le devoir, Dieu et ses "chefs religieux", la Démocratie et la civilisation étant de leur côté, n'est-ce pas ?

À d'autres moments de l'Histoire certains ont eu une semblable devise:  
"Gott mit uns" ou "Allahu akbar"

Maxime le minime



1 commentaire:

Laurence Guillon a dit…

Cela s'appelle servir l'antéchrist, car de nos jours, c'est de cela qu'il s'agit, il faut être idiot pour ne pas le voir.