Les vertus du corps et les vertus de l'âme selon St Maxime le Confesseur


Parmi les vertus, les unes sont du corps, les autres de l’âme. 
Les vertus du corps sont ainsi le jeûne, les veilles, le coucher à même la terre, le service des autres, le travail des mains pour n’être à charge à personne ou pour partager, etc. 
Les vertus de l'âme sont l’amour, la patience, la douceur, la tempérance, la prière, etc. 
Si donc, par quelque nécessité ou quelque état du corps, comme la maladie ou autre chose, il nous arrive de ne pas pouvoir mener à bien les vertus corporelles dont nous avons parlé, nous avons le pardon du Seigneur, qui connaît les causes. Mais si nous ne menons pas à bien les vertus de l’âme, nous n'aurons aucune justification, car elles ne sont pas soumises à la nécessité.
St Maxime le Confesseur
[Diagnostics sur l'Amour - Centurie II sur l'Amour 57]

Commentaires