Sélection du message

Schismatiques ukrainiens, la réalité : "Patriarcat de Kiev", Église orthodoxe "autocéphale ukrainienne", Église gréco-catholique d'Ukraine et consorts …

" Ces hommes-là sont de faux apôtres , des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres du Christ. Et cela n'est pas étonnant, ...

mardi 29 août 2017

L'Église catholique aura tout tenté…


extrait de l'article de Pierre Lellouche dans le Figaro Vox à la suite  de la déclaration du Pape au sujet des migrants
"[…] Le Pape fait mine, […]  - et ceci ne laisse pas d'interroger car n'est-il pas d'abord un chef religieux? - d'ignorer que l'immense majorité de ces migrants sont musulmans (Afrique du Nord, de l'Ouest et de l'Est, Afghanistan), et ce au moment même où l'Islam est traversé par de très puissantes forces de violence et de conquête, entre Musulmans eux-mêmes (Chiites, Sunnites, comme on le voit chaque jour en Syrie, en Irak et au Yémen), mais aussi contre l'Occident impie, le tout sur un arrière fond terriblement dangereux de décomposition des frontières et des Etats dans le Proche-Orient.
Voilà donc l'arrière-plan des milliers d'attentats islamiques commis chaque année dans le monde. La fable du «rien à voirisme» très en vogue ces jours-ci: «l'Islam n'a rien à voir avec le terrorisme, qui n'est qu'une affaire de déséquilibrés voire de fous» ; «les migrants n'ont rien à voir avec les auteurs d'attentats» ; cette rengaine vient d‘être puissamment relayée par cette sorte de sanctification papale."[…]
A se demander si ce Pape argentin veut sauver l'Eglise en Afrique ou en Amérique du Sud, en étant le fossoyeur de l'Europe[…] " Pierre Lellouche

Après avoir tenté de redonner du souffle à l'église catholique en déclin avec les "prêtres ouvriers", pour finir par effacer toute distinction entre un militant syndicaliste (bien dans son rôle) et un prêtre (ridiculement déplacé et s'agitant inutilement pour prendre une place qui efface volontairement non seulement son apparence mais sa fonction sacerdotale essentielle) sans aucun effet d'évangélisation notable…

Après avoir protestantisé la liturgie catholique traditionnelle pour plaire aux amateurs de "simplicité" et de "sobriété", avec pour effet désastreux de vider les temples et les couvents en les privant de tout caractère sacré…

Après avoir introduit la psychanalyse dans son accompagnement spirituel jusqu'à dénaturer le sacrement de confession et le rendre "léger" en comparaison, voire superflu… à quoi bon en effet s'adresser à un psy amateur plutôt qu'à un professionnel ? De la même façon que, socialement, adhérer à un syndicat a pu paraître plus efficace que d'écouter les prêches du curé le dimanche…

Après avoir introduit des groupes de rock de tous styles, des chorégraphies de toutes sortes en substituant aux offices des spectacles plutôt cheap et pas assez professionnels pour être crédibles…un vrai concert étant plus attirant qu'une messe "animée"…

Après avoir penché pour la "chaleur humaine" pentecôtiste pour "animer" les "célébrations" et donner l'illusion d'une fraternité communautaire — souvent plus codée et répétitive qu'inspirée, avec des résultats souvent éphémères voire sectaires…

Après avoir flirté avec toutes les "spiritualités orientales"  pour combler tous les dégâts spirituels d'une théologie rationaliste desséchante et d'une ascèse doloriste, en contribuant à une décrédibilisation de toute spiritualité et discipline spirituelle chrétienne au profit des disciplines extrême-orientales…

Après avoir pillé le "magasin" orthodoxe, en puisant sans vergogne dans les trésors de l'Orthodoxie, (d’une certaine manière cela n’a pas cessé depuis « la prise » de Constantinople pendant la 4ème croisade) de manière insidieuse, sans le dire jamais, ou presque, ou alors comme une chose "naturelle" – tellement l’ «emprunt » qui confine au vol éhonté et qui dénature tout, est devenu habitude  sans le moindre discernement, mais avec la bonne conscience offerte par les uniates (illusion spectaculaire d'une Église indivise) … et cependant sans pour cela augmenter réellement le nombre de fidèles qui seraient séduits par l'exotisme des liturgies à l'apparence orthodoxe…

Après avoir inventé cette théorie des "deux poumons de l'Église" pour faire nombre, et multiplié les simulacres de communion avec tous les hiérarques orthodoxes en représentation, éblouis et aveuglés par les ors de la pompe vaticane masquant la perte de crédibilité de la hiérarchie et la misère de la vie des paroisses réelles, mais sans obtenir que les peuples orthodoxes peu dupes veuillent bien se ranger à l'union dans l'obéissance …

Voilà maintenant que l'Église catholique avec "le bon Pape François" se range urbi et orbi "aux côtés des “philosophes” de la Silicon Valley, de l’activisme de George Soros, des grands coeurs riches et libéraux d'Hollywood, de la presseSystème US telle qu’elle se déchaîne actuellement dans l'hystérie haineuse, de la bien pensance de toutes les grandes entreprises multinationales qui savent valser d'un pays l'autre pour s'adapter aux salaires et des moralistes sans fin des bureaucraties sans fin des institutions européennes ; sans parler, – mais enfin parlons-en, de la gauche-néo-caviar/nouvelle cuisine"(dde.org)

 Pense-t-on une fois de plus que cela permette vraiment au "public" de ce nouveau type de spectacle de faire réémerger l'Église romaine de l'abîme dans lequel elle plonge lentement mais inéluctablement, avec la part de l'Église orthodoxe qui voudra bien suivre ?

Quelle évangélisation peut-on attendre de tels discours du  prétendu "chef de la Chrétienté", allié objectif de l'islamisation de l'Europe ?
Maxime Martinez



addendum important : voir article plus loin



EnregistrerEnregistrer

Aucun commentaire: