mercredi 18 décembre 2013

La Civilisation occidentale sécularisée conduit à l'extinction


Metropolite Hilarion (Alfeyev) deVolokolamsk
"Plus de 25 000 églises ont été restaurées dans le dernier quart de siècle en Russie. En fait, trois églises ouvrent tous les jours dans le pays. En 1988, il y avait vingt monastères de Russie ; maintenant il y en a 805. Derrière chacun d'eux se trouvent des personnes qui ont renoncé aux modes de vie traditionnels et à la création de familles afin de se consacrer à la prière. Un tel taux de renaissance de la vie religieuse serait certainement comparable à la période de l'édit de Milan en 313, si nous avions des statistiques de l'époque. 
Tout cela se déroule dans une époque en Occident qu'on appelle postchrétienne, ce qui suggère, à tort, que la religion est un phénomène du passé et que l'humanité est en train de s'éloigner des valeurs religieuses. L'Occident a l'intention de bannir les thèses religieuses de la place publique. Il en existe de nombreux exemples. En Norvège, une présentatrice a été renvoyée pour avoir porté une croix sur sa poitrine : il a été décidé que la croix pourrait devenir un symbole de discorde. Quand le maire d'une ville française a refusé d'enregistrer les mariages de même sexe, il a été légalement poursuivi. Dans l’UE, les politiciens n'ont pas le droit d'être motivés dans leurs actions par des considérations religieuses. 

L'Europe est dominée par le relativisme moral : tout le monde peut mettre en avant sa propre échelle de valeurs morales, qui ne correspond pas nécessairement à des valeurs humaines universelles. Un démantèlement des valeurs familiales est en cours. Et si, dans la vision religieuse du monde, l'union conjugale a toujours une nature divinement instituée, aujourd'hui en Occident n’importe quelle union peut être déclarée matrimoniale - de plus, chacun est en droit d'adopter des enfants. 
 L'idéologie occidentale laïque insiste sur le fait qu'il n'y a pas de valeurs morales absolues. Elle affirme que, si quelqu'un ne viole pas les droits d'autrui, alors il peut prêcher ce qu'il veut et vivre comme il veut. Ce principe est intégré dans le système éducatif. Les élèves doivent se débarrasser de toutes les formes de déterminisme : le ministre français de l'Éducation nationale a déclaré cela. Là, les mots « garçon » et « fille » sont remplacés par les mots «amis» et «enfants». On croit que «garçon» et «fille» sont de simples rôles que les enfants choisissent eux-mêmes, et donc qu’ils peuvent modifier selon leur choix. Il en est de même avec «maman » et « papa », et tout cela dans le temps sera tout de même appelé «famille». 

De tels jugements de valeur similaires s’introduisent, et vont se répandre chez nous. Tout rapprochement avec l'Europe sera rattaché à l'imposition de ces jugements. Nous savons déjà que l'une des conditions d'entrée dans l'UE est la légalisation des unions de même sexe. La Russie est critiquée pour son manque de démocratie. Un certain nombre de dirigeants européens parlent de boycotter nos manifestations sportives et les Jeux olympiques de Sotchi, en invoquant le fait que nous faisons de la discrimination à l’encontre les minorités sexuelles. Il est étrange, cependant, qu'aucun de ces dirigeants ne proteste contre l'anéantissement des Chrétiens au Moyen-Orient : ils ne sont pas intéressés par le sujet ; ils n'en disent pas un mot. Dommage pour les personnes qui sont piégées dans cette politique satanique ! 
La civilisation laïque occidentale conduit à l'extinction des nations ; cette idéologie est littéralement suicidaire. Dans le même temps, l'orientation morale de la religion promeut la vie des personnes, favorisant leur descendance. Le fait que la situation démographique a changé dans le pays [la Russie], et qu'il y a plus de naissances que de décès est sans aucun doute une conséquence de la politique gouvernementale. Mais c’est aussi une conséquence de la situation consolidée des confessions religieuses." Extrait de l'intervention du Metropolite Hilarion (Alfeyev) deVolokolamsk au  Forum international sur la coexistence de l'état et de l'Eglise. (Version française par Maxime le minime de la source)


1 commentaire:

Maxime le minime a dit…

Что делать? Comme disait le camarade Lenin...

14:21 Quand ils eurent évangélisé cette ville et fait un certain nombre de disciples, ils retournèrent à Lystre, à Icone et à Antioche, 14:22 fortifiant l'esprit des disciples, les exhortant à persévérer dans la foi, et disant que c'est par beaucoup de tribulations qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu. 14:23 Ils firent nommer des anciens dans chaque Église, et, après avoir prié et jeûné, ils les recommandèrent au Seigneur, en qui ils avaient cru. (Actes 14; 21-23)

Abonnement

abonnement par mail