Si quelqu'un, en effet, veut aimer la vie et voir des jours heureux, qu'il préserve sa langue du mal et ses lèvres des paroles trompeuses, qu'il se détourne du mal et fasse le bien, qu'il recherche la paix et la poursuive. 1 Pierre 3:10-11 Les lèvres mensongères font horreur à l'Éternel, tandis que ceux qui agissent avec fidélité lui sont agréables. Proverbes 12:22 «C'est ce qui sort de l'homme qui le rend impur. En effet, c'est de l’intérieur, c'est du cœur des hommes que sortent les mauvaises pensées, les adultères, l'immoralité sexuelle, les meurtres, les vols, la soif de posséder, les méchancetés, la fraude, la débauche, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans et rendent l'homme impur.» Marc 7:20-23 Un témoin fidèle ne ment pas, tandis qu’un faux témoin dit des mensonges. Proverbes 14:5 « Vous, vous avez pour père le diable et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement et il ne s'est pas tenu dans la vérité parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fond, car il est menteur et le père du mensonge. » Jean 8:44 Si les paroles distinguées ne conviennent pas à un fou, les paroles mensongères conviennent d’autant moins à un noble. Proverbes 17:7 « Écarte de ta bouche la fausseté, éloigne de tes lèvres les détours ! Proverbes 4:24 Craindre l'Éternel, c'est détester le mal. L'arrogance, l'orgueil, la voie du mal et la bouche perverse, voilà ce que je déteste. » Proverbes 8:13 « Pierre lui dit : «Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur, au point que tu aies menti au Saint-Esprit et gardé une partie du prix du champ? […] Comment as-tu pu former dans ton cœur un projet pareil? Ce n'est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu.»Actes 5:3-4Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.Apocalypse 21.8

samedi 9 septembre 2023

Moine Moïse l'Athonite : Il est temps pour nous de voir l’essence de l’Église



Beaucoup de gens pensent que l’Église est une église, c’est-à-dire une paroisse. Ils croient que l’Église est une organisation, un groupe, un organisme de bienfaisance, une bonne idéologie, qui possède de grandes richesses et d’innombrables biens.

Nombreux sont ceux qui croient que l’Église est une énorme organisation financière, une start-up prospère qui attire les ignorants et les faibles. D’autres pensent que l’Église est un formidable lieu de réseautage, un lieu où l’on trouve des amis, du travail, où l’on satisfait rapidement ses exigences métaphysiques et où l’on règle les choses avec sa conscience pour n’avoir aucun problème avec cela.

En fait, l’Église est une étreinte maternelle, le Corps du Christ vivant, l’assemblée du peuple de Dieu dans la chambre haute. L’Église orthodoxe n’est pas une théologie difficile pour quelques élus ; Elle est plus qu'une philosophie élégante, une doctrine éthique aride, un moralisme cruel et inhumain, plein de restrictions et d'interdits. L'Orthodoxie est la vérité, la liberté, l'amour, la rédemption, le plaisir, le salut et la joie. Nous parlons généralement de ce que fait l’Église, et non de sa véritable essence.

L'Église a été établie par Dieu sur le fondement du sang du Christ et des martyrs. Elle a une base fiable et elle n’a peur d’aucun choc, d’aucun vent contraire, d’aucun ennemi, d’aucune guerre ou persécution. L'Ancien Tikhon du Mont Athos a dit que le Saint-Esprit est l'intendant de l'Église et qu'il constitue l'ensemble de l'édifice de l'Église. Le Saint-Esprit est constamment vigilant ; Il enseigne la vérité correctement ; Il inspire, garde, cultive et responsabilise les fidèles, tant le clergé que les laïcs. La prière humble et zélée des croyants relie la terre au ciel et empêche la déception, la dépression, la peur ou la démoralisation.

« L’enseignement de l’Église découle du silence, de la prière, de la préparation, du travail, de la lecture, de la douleur et d’un amour abondant envers ceux qui sont tombés et ceux qui souffrent. »

La prière n'est pas quelque chose que vous faites individuellement ou en privé. Certainement pas. Celui qui prie est uni au Christ et à tous les membres de l'Église. Cela l’aide à éviter la solitude gênante et fatigante. On peut le voir plus clairement lors de la Divine Liturgie par une participation consciente à la vie sacramentelle de l'Église. L’enseignement de l’Église n’est pas une présentation d’idées et de belles paroles. Ce n'est pas du verbalisme. Il ne s’agit pas de chasser les démons ni de tabasser les impies et les infidèles. L’enseignement de l’Église découle du silence, de la prière, de la préparation, du travail, de la lecture, de la douleur et d’un amour abondant envers ceux qui sont tombés et qui souffrent.

Personne dans l’Église ne commet d’actes ou d’improvisations contraires à la loi. Personne ne fait semblant ou ne s’isole pour corriger l’Église ou la défendre. L'unité, l'unanimité, la discrétion et une confession de foi appropriée sont extrêmement importantes. L'Église lutte pour le salut de tous. Sa mission n'implique pas de rassembler des adeptes fanatiques : elle vise à rassembler ses enfants bien-aimés liés par le saint amour et la sainte humilité.

En imitant l’Orthodoxie, nous ne devons haïr personne. L’amour chrétien est toujours altruiste et sacrificiel, et il n’a rien à voir avec des sourires fallacieux, une courtoisie pleine de tact, des concessions intolérables, des câlins superficiels, de fausses flatteries et une pseudo-politesse. L'amour chrétien va de pair avec la vérité.

L’authentique esprit d’Église habite celui qui aime infiniment Dieu et son prochain. Le reste ne sont que des paroles pieuses. Il est temps pour nous de voir l’essence de l’Église afin de reconnaître sa grâce libératrice, de plonger profondément dans son mystère inexprimé et de rencontrer le Christ.



Aucun commentaire:

Abonnement

abonnement par mail