mardi 8 octobre 2019

Geronda MOÏSE L'ATHONITE: l'Orthodoxie est vérité, liberté et amour

 Beaucoup de gens pensent que l’Église est identique à une église, c’est-à-dire une paroisse. Ils croient que l’Église est une organisation, un groupe, une œuvre de bienfaisance, une bonne idéologie, qui possède une grande richesse et d’innombrables biens.

Nombreux sont ceux qui croient que l’Église est une énorme organisation financière, une start up,  une entreprise, un business qui réussit, qui attire les ignorants et les faibles. D'autres pensent que l'Église est un lieu privilégié de réseautage, un lieu où vous pouvez trouver des amis, trouver un emploi, satisfaire rapidement vos exigences métaphysiques et régler vos affaires avec votre conscience afin de ne pas avoir de problèmes avec elle.

En fait, l'Église est une étreinte maternelle, le Corps du Christ Vivant, l'assemblée du peuple de Dieu dans la chambre haute. L’Église orthodoxe n’est pas une théologie difficile pour quelques élus; Elle est plus qu'une philosophie élégante, une doctrine éthique aride, un moralisme cruel et inhumain, plein de restrictions et d'interdictions. L'Orthodoxie est la vérité, la liberté, l'amour, la rédemption, le plaisir, le salut et la joie. Nous parlons habituellement de choses que fait l’Église, pas de sa véritable essence.
  
L'Église a été établie par Dieu sur la fondation du sang du Christ et des martyrs. Elle a une base solide et ne craint aucun choc, aucun vent contraire, aucun ennemi, guerre ou persécution. L’Ancien Tikhon, du mont Athos, a déclaré que le Saint-Esprit était l'Intendant de l'Église et qu'il constituait l'ensemble de l'édifice de l'Église. Le Saint-Esprit est constamment vigilant; Il enseigne la vérité correctement; Il inspire, garde, cultive et conforte les fidèles, clergé et laïcs., tous ensemble. La prière humble et zélée des croyants relie la terre au ciel et empêche de devenir déçu, déprimé, effrayé ou démoralisé.

« L'enseignement de l'Église découle du silence, de la prière, de la préparation, du travail, de la lecture, de la douleur et d'un amour abondant envers ceux qui ont chuté et ceux qui souffrent. »

La prière n'est pas quelque chose que vous faites individuellement ou en privé. Pas du tout cela. Une personne qui prie est unie au Christ et à tous les membres de l'Église. Cela l'aide à éviter la solitude avec l’ennui et la frustration qui l’accompagnent. On peut le voir plus clairement lors de la Divine Liturgie par une participation consciente à la vie sacramentelle de l'Église. L’enseignement de l’Église n’est pas une présentation d’idées et de mots qui sonnent bien. Ce n'est pas du verbalisme. Cela ne consiste pas à chasser les démons ni à frapper les impies et les infidèles. L'enseignement de l'Église découle du silence, de la prière, de la préparation, du labeur, de la lecture, de la douleur et de l'amour abondant envers ceux qui sont tombés et ceux qui souffrent.

En suivant fidèlement l'Orthodoxie, il ne faut haïr personne. L’amour chrétien est toujours empreint d’altruisme et de sacrifice de soi, et n’est en aucun cas lié à des sourires fourbes, à une courtoisie calculée, à des concessions intolérables, à des étreintes superficielles, à de fausses flatteries et à une pseudo-politesse. L'amour chrétien va de pair avec la vérité.

L'esprit d'église authentique réside dans une personne qui aime infiniment Dieu et son prochain. Le reste n'est que mots pieux. Il est temps que nous voyions l'essence de l'Église afin de reconnaître sa grâce libératrice, de plonger au plus profond de son mystère inexprimé et de rencontrer le Christ.



version française de la traduction de: http://dysha.info/public/duh/5442-pravoslavie-eto-istina-svoboda-i-lyubov-pravoslaviefm.html

Aucun commentaire: