mercredi 9 octobre 2019

Saint Syméon le Nouveau Théologien : sa Vie par Nicétas Stéthatos, son Office par saint Nicodème l’Hagiorite, des extraits de ses Hymnes


Vient de paraître:
sur Orthodoxie.com
recension J. C. LARCHET
6 octobre 2019




Saint Syméon le Nouveau Théologien Vie par Nicétas Stéthatos. Office par saint Nicodème l’Hagiorite, Éditions Apostolia (éditions de la Métropole roumaine d’Europe occidentale et méridionale), 2019, 217 p. 


Ce volume propose premièrement la réédition de la Vie de saint Syméon le Nouveau Théologien, écrite par son disciple Nicéthas Stéthatos, dans la traduction du Père Irénée Hausherr, qui avait été publiée en 1928 à Rome dans la série « Orientalia christiana », vol. 12. La présente édition comporte une très brève introduction sur les relations de Nicétas Stéthatos avec saint Syméon et un sommaire de la Vie ; cette introduction est reprise de l’édition grecque récente de la Vie publiées par le métropolite de Néa-Smyrni Syméon Koutsas. Le texte a été en quelques points corrigé et annoté par le hiéromoine Macaire de Simonos Petra. Cette publication est utile, car il s’agit d’un texte sur l’itinéraire spirituel exceptionnel de saint Syméon, qui eut plusieurs fois la vision de la Lumière divine incréée, et fit l’expérience de ce que saint Grégoire Palamas théorisa trois siècles plus tard. En outre, la Vie permet de situer dans son contexte concret l’œuvre de saint Syméon, qui comprend des catéchèses, des traités et des hymnes (tous publiés en édition critique et en traduction dans la collection « Sources chrétiennes »), et qui est l’une des plus fortes et des plus élevées de la tradition spirituelle de l’Église orthodoxe.Le volume comporte en outre l’office liturgique complet à saint Syméon, écrit par saint Nicodème l’Hagiorite, dans la traduction du Père Denis Guillaume.
Un CD d’une durée de 70 mn joint au livre propose des extraits des Hymnes 1, 2, 9, 13, 15, 16, 24 et 47 de saint Syméon, lus par Mgr Joseph, archevêque de la Métropole orthodoxe roumaine d’Europe occidentale et méridionale.

Jean-Claude Larchet

Aucun commentaire: