LA BANQUE DU SAINT ESPRIT (SIC) … et le soin des pauvres

Sur le 
de Pierre Jovanovic

"LE BANQUIER DE DIEU A ETE ROULE DANS LA FARINE PAR LE SAINT ESPRIT 
Lloyd Blankfein, le patron de la Goldman Sachs qui s'était qualifié de "banquier" faisant le travail de Dieu, a été littéralement escroqué par la Banque du Saint Esprit portugaise qui avait obtenu de Goldman un prêt de presque 1 milliard de dollars seulement DEUX JOURS AVANT que le groupe Saint Esprit se mette sous la loi de protection des faillites !!! 
En clair, le banquier de Dieu n'a pas été bien informé, par Dieu donc, sur l'état financier de la banque du Saint Esprit... (je ne sais pas si vous réalisez la portée spirituelle et theologique de ce que je viens d'écrire, ha ha ha ). Si Blankfein était vraiment le "banquier de Dieu", jamais sa banque n'aurait donné 835 millions de dollars à la Espirito Santo... "Goldman Sachs Made Big Loan to Banco Espírito Santo Shortly Before Collapse. Goldman Lost Money on $835 Million Loan, Earmarked for Venezuelan Project". Ouups. Bien entendu, la manipulation était à bord d'un "Special Placement Vehicule" pour échapper à toute forme de contrôle et taxes du gouvernement portugais. Le plus drôle est que les banquiers de Lucifer avaient voulu vendre ce prêt à une tierce partie (et sans doute même avec un CDS dessus, mais pas plus d'information ), mais n'en eurent pas le temps. Totalement surréaliste. L'une des rares pertes connues de la Goldman sachs. Lire ici le Wall Street Journal. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2014

Si vous voulez vous faire peur, vous étrangler d'indignation,  mais également voir la réalité en face voire vous préparer tout de même au pire, vous devriez lire le Blog de Pierre Jovanovic.

Il explique bien comment nos politiques non contents d'êtres incompétents, sont des vendus (lire l'article précédent)  qui se moquent du bien être de leur population quand ils ne les méprisent pas hypocritement en privé, du moment que eux sont à l'abri. Dans ses nombreux articles il montre également que quand ce sont les banques privées qui prêtent au gouvernement, la dette n'est pas près de baisser. Les Français devront se souvenir des jugements inconsidérés qu'ils ont portés sur la Grèce quand viendra le tour de la France d'être asservie de la même façon aux banques par la faute de ces politicards menteurs, vendus et/ou incompétents…

EXEMPLE
"GOLDMAN SACHS ET AUTRES BANQUES ACHETENT TOUT L'IMMOBILIER ESPAGNOL !!!! 

du 8 au 12 septembre 2014 : Stephanie Baker, journaliste à Bloomberg, a révélé le 29 août dernier une information dont je vous parle depuis des années: avec la planche à billets, vous rachetez votre immeuble, votre quartier, votre ville puis même le pays. Tout simplement. Et Stephanie a illustré ma phrase d'une manière parfaite. Goldman Sachs rachète maintenant les parcs d'HLM de la ville de Madrid: "Goldman Sachs picked up the 289 unit complex in August 2013 as part of its purchase of 3000 low-income apartments from the regional government of Madrid for 201 million euros ... Blackstone Group bought a similar low-income-housing portfolio from the city of Madrid in July 2013 for 125 million euros.". !!!
Traduisez: Goldman, Blackstone, et all, agissent pour le compte de la Fed et avec leur monnaie de singe, ils sont en train de racheter toute l'Espagne AVEC LA COMPLICITE DES POLITIQUES ESPAGNOLS. Rien que ça. Pour que Goldman Sachs et Blackstone prennent des HLM, là c'est le signe absolu de la prise de contrôle des pays européens par la Federal Reserve.
Une preuve: la filiale de la CIA, Apollo Management (voir le livre Blythe masters) "in january bought the real estate unit of Banco Santander, Spain’s biggest bank by assets, for 664 million euros. In March, the Madrid-based REIT Hispania Activos Inmobiliarios raised 500 million euros from investors, including George Soros’s Quantum Strategic Partners and John Paulson’s Paulson Co. In June, Texas-based private-equity firm Lone Star Funds and JPMorgan Chase bought a 4.4 billion euro portfolio of Spanish and Portuguese commercial property loans from Commerzbank of Frankfurt". Lire ici Bloomberg, et ne pas être écoeuré... Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2014

Inutile d'attendre la moindre compréhension, la moindre sollicitude, le moindre soutien  réels de tous ceux qui se sont hissés à tous les niveaux jusqu’au seuil de leur incompétence ( selon le fameux « principe de Peter ») pour satisfaire, sans scrupule, leur appétit de vaine gloire, leur cupidité, leur soif de jouir de privilèges (dont on nous a fait croire qu’ils avaient été définitivement abolis) le plus tôt possible, sans le moindre souci réel d’un avenir désormais plus qu’incertain, qu’ils maquillent pour conserver leur place le plus longtemps possible (même s’ils savent que ce n’est pas pour longtemps, c’est pour eux toujours ça de pris !) et qu’ils aggravent inconsidérément, sans le moindre souci d’un peuple dont ils ne connaissent rien de la vie et qui est de plus en plus asservi à des maîtres invisibles dont les citoyens ne connaissent que les laquais qui maniant tantôt la carotte et le bâton, tour à tour les bercent d'illusions, les abrutissent d'images, leur font des promesses jamais tenues, leur lâchent des miettes de temps en temps, et leur font hypocritement et scandaleusement la morale, en leur assénant sans état d'âme que c'est pour le bien de tous, voire les menacent de sanctions diverses qu'ils mettent d'ailleurs assez rapidement en application avec la plus grande iniquité, avec un principe fréquent du deux poids deux mesures révoltant etc.




Il va falloir faire quelque chose pour nous occuper de nous-mêmes… 
avant qu'il ne nous reste plus beaucoup de dents et que quelques tomates…

Commentaires