dimanche 13 janvier 2013

LA MANIF POUR TOUS : 800 000 au moins !




Nous allons voir si ceux qui nous gouvernent – de par l'irresponsabilité de ceux qui ont voté pour ces gens-là, quelle que soit leur motivation idéologique – ont toujours en tête le même mépris du peuple.


 Nous allons voir si ceux qui nous gouvernent ont toujours, à l’opposé de ce qu’ils prétendent haut et fort, socio-démocrates qu’il se proclament, le plus total mépris de la démocratie, le même mépris du peuple hérité du Léninisme qui professe que le peuple est aliéné, stupide, et qu'il lui faut une avant-garde éclairée, celle qui seule connaît ce qui est bon et juste pour elle et qu’il faut lui imposer pour son bien par tous les moyens – la fin justifiant, sans le moindre doute, les moyens… jusqu'aux camps, voire les massacres quand il aura fallu...


 Nous allons voir si on considère que la loi s'impose par le peuple dans la rue ou si l’on proclame que la loi sera imposée à tous quelle que soit l’importance de la masse s’exprimant dans la rue.



 Nous allons voir si les statistiques, qu’elles émanent du ministère de l’Intérieur ou des instituts « officiels » de statistiques sont toujours au service du pouvoir…


Nous allons voir qu'il semblait facile de noyer le poisson en mettant tout sur le dos de l'extrême-droite catho intégriste...


Nous allons voir – mais ça, c’est déjà tout vu – si les médias sont des alliés militants ou objectivement à la solde du pouvoir. Mais… regardez la tête des journalistes commentateurs et vous saurez tout de suite si la manif est vraiment importante : quelque chose d'amer, un sourire jaune, genre hépatique, un rictus va se figer quelques instants sur leur visage, juste le temps qu’ils récupèrent leur masque de faux-culs grassement payés pour mentir et se repaître de toutes les misères du monde, pour le dépeindre sans cesse sans espoir...


 Nous allons voir peut-être enfin comment un sujet de société, bien motivant pour tous, et qui aurait permis au pouvoir de masquer pour un temps les vrais problèmes que posent l’inefficacité, l’incompétence, la confusion mentale ou le cynisme de ceux qui nous gouvernent, comment ce sujet de société donc aura permis une mobilisation, d’une telle ampleur dans le peuple français réel, que beaucoup de nos politicards, de leurs complices et de leurs clientèles pourraient s’inquiéter sérieusement que d’autres mobilisations, de même importance, puissent se faire dans d’autres domaines…

 

4 commentaires:

Maxime le minime a dit…

"Nous allons voir" disais-je, eh bien c'est quasiment déjà tout vu : la différence grotesque entre 340 000 et 1 million pour les stats,l'inflexibilité du président à conserver le projet de loi, le masque de Tartuffe des stars des medias etc...
Reste le dernier point : je ne suis pas sûr que la vitalité de la manif ne soit pas un exemple de qu'il est encore possible...
Quant aux représentants orthodoxes aucun media n'en a rien montré à première vue mais somme toute, le mystère des noces à l'église est bien plus important et le sera bien plus encore désormais que leur mariage civil...pour tous.

Maxime le minime a dit…

Puisqu'il n'y a aucun commentaire direct... autant les faire soi-même par l'intermédiaire d'autres ailleurs.. Par exemple celui-ci "Dans quelques mois ou dans quelques années, on se sera aperçu que cette loi n’aura pas ébranlé les fondements anthropologiques de notre société, et que la seule modification notable sera celle de la couverture, par les magazines people, des aventures sexuelles et conjugales des stars du show bizz et du sport ayant fait usage de cette nouvelle loi.

Un exemple est là pour démontrer cette capacité de résistance des sociétés aux lubies législatives des « progressistes » autoproclamés : celle de la loi sur les noms de famille du 18 juin 2003, permettant de choisir, pour la famille et les enfants d’un couple le nom du père ou de la mère ou encore les deux noms accolés des géniteurs. L’usage a montré que dans 99% des cas le nom du père restait celui de l’unité familiale, et que cela n’est pas près de changer. Et demain, même la mairie du IVème arrondissement de la capitale continuera à unir presqu’exclusivement des hommes et des femmes, pendant que les gays alentours feront bien autre chose que de penser popote et layettes." (de Luc Rosenzweig sur Causeur.fr) @ Luc Rosenzweig : C'est bien possible en effet après tout...

Maxime le minime a dit…

Oui, il y a aussi les Mac Do : on aurait pu craindre que les Français ne sachent plus manger après cette invasion fastfoodesque mais c'est le contraire les émissions tv sur la cuisine n'ont jamais été aussi nombreuses et Mac do fait maintenant des sandwiches "à la française" !

Maxime le minime a dit…

POUR AVOIR UNE VISION VRAIMENT ORTHODOXE DE LA QUESTION Lire le texte de Jean-Claude LARCHET àe lien : http://www.orthodoxie.com/actualites/recension-pere-marc-antoine-de-beauregard-regard-chretien-sur-lhomosexualite/