Père Denis GUILLAUME - Mémoire éternelle !


Voilà, Père Denis Guillaume est parti.



Et comme pour son "SOS d'avril ", averti par Jean-Mi, je me fais le relais de sa délivrance des épreuves de ce monde. Je suis heureux d'avoir pu activement participer à son soutien si j'en juge au nombre de visites de ce blog concernant le sujet de sa condition, misérable malgré son oeuvre considérable de traducteur depuis que j'ai posté ce message.


Ceux qui critiquaient voire rejetaient naguère les traductions de Père Denis, les accusant d'être entachées de langage théologique catholique - (cela simplement, j'en ai peur mais il faut le dire, parce qu'elles avaient été faites pour beaucoup d'entre elles du temps du diaconat "uniate" de Père Denis) sans posséder le centième des capacités intellectuelles et sans avoir fait le centième du cheminement spirituel de cet homme de Dieu sont les mêmes qui aujourd'hui (c'est à dire maintenant depuis un certain temps en fait) fins diplomates, habiles oecuménistes et grands donneurs de leçons politiquement correctes, sont copains comme Cauchon avec les hiérarques catholiques et vilipendent tous ceux qui voudraient que l'on soit un peu plus fidèles à la foi, à l'ecclésiologie et à la théologie orthodoxes, et un peu moins consensuels à la légère... Pas très joli ni très honnête...
En pensant au destin de Père Denis, je ne peux également m'empêcher de penser à la situation de père Placide jusqu'à une certaine époque, quand on le maintenait, côté orthodoxe, à l'écart de tout enseignement officiel pour ne pas froisser la susceptibilité de la hiérarchie catholique. Et je penche fortement à penser que ce sont encore les mêmes fins et habiles diplomates oecuménistes cités ci-dessus qui mettaient à l'écart ces pionniers de la restauration de l'Eglise orthodoxe en France... Quant à la hiérarchie, j'ai déjà dit "quelque chose là-dessus...",


Seigneur prends bien soin de ton serviteur et fils Denis !
MEMOIRE ET RECONNAISSANCE ETERNELLES !

Commentaires

Albocicade a dit…
L'info m'avait échappée...
Merci, Cher Maxime, de la transmettre.
Que le Seigneur accueille son serviteur, le prêtre Denis, dans son royaume !
Anonyme a dit…
Mémoire Eternelle et merci au Père Denis Guillaume.
Il est, hélas, arrivé au Père Denis ce qui est arrivé et arrive encore à d'autres prêtres FRANCAIS de la métropole grecque orthodoxe. Dans l'épreuve ils sont abandonnés.