mardi 13 octobre 2020

Rien à voir avec un blog orthodoxe ??? Il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre !

Vous auriez tort de penser que toute la mise en place de cette dictature sanitaire insensée ne concerne pas un orthodoxe.  

"LA VÉRITÉ VOUS RENDRA LIBRES"

Pour paraphraser les Saintes Écritures vous pourriez dire « Nous sommes les orthodoxes et nous ne fûmes jamais esclaves de personne ; comment dis-tu : Vous deviendrez libres ? … »

Oui, je sais, on a employé de partout - pour n'importe quel sujet, dans toutes sortes d'objectifs - cette phrase de Notre Seigneur Jésus Christ, mais quoi qu'il en soit, la Vérité et la Liberté sont indéniablement liées de tout temps. On ne peut se dire chrétien sans mettre à jour l'hypocrisie et le mensonge car c'est ce qu'a fait notre Christ tout au long de son passage sur cette terre. Mensonge et Asservissement sont également liés.  Mensonge et Asservissement sont du diable… Le diable nous aime à ses pieds, terrorisés, indécis, sidérés, paniqués, troublés, confus et lâches, en un mot asservis et il a beaucoup de complices pour y parvenir. Mais notre Dieu nous a créés libres et Il nous aime libres ! Et pas seulement de nos passions ! 


Dans Jean 8, 43 il est dit :

« Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage ? Parce que vous ne pouvez écouter ma parole. 44Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge. 45 Et moi, parce que je dis la vérité, vous ne me croyez pas.… »

Nous ne pouvons donc que rechercher la vérité, désirer la liberté, et dire la vérité pour ouvrir à la liberté et pour cela nous ne pouvons que combattre hypocrisie, mensonge et asservissement de tous ordres chaque fois qu’ils se manifestent dans leur pestilence mortifère et leur infamie asphyxiante. Pensez-vous désormais (vous l'avez vu et vous le voyez) que nous pouvons vivre (soit dans la peur, soit dans la culpabilisation) notre foi librement et pleinement, pensez-vous que toute cette dictature sanitaire à l'évidence insensée est légitime et nous permet de vivre "dans la paix et la tranquillité"  selon la formulation de nos prières ?

Nous savons pertinemment, nous autres chrétiens orthodoxes, que l’on nous traite de mythomanes, donc de menteurs, mais nous savons qu’en aucun cas, plus que jamais, il ne faut se fier aux apparences, que les apparences sont trompeuses, que tout ce qui se présente sous toutes les formes médiatiques peut être plus que soupçonné de fausseté. De nos jours, particulièrement, ce qui est vrai est taxé de mensonge et ce qui est faux proclamé seul véritable. Nous savons bien, expérimentalement, ce qu’il faut croire, nous ne disons pas autre chose en proclamant -  suivant en cela nos Pères dans la foi - que la véritable théologie est dans la prière, pas dans les discours théologiques savants de spécialistes de la théologie académique. Nos dogmes ne sont que des enregistrements à fins d'être transmis correctement et fidèlement d'une réalité expérimentale vécue par nos Anciens des siècles passés, et confirmés par les témoignages de l'expérience  de nos Anciens contemporains. Ceux qui sont de véritables théologiens, qui seuls peuvent réellement et légitimement être appelés théologiens, c'est à dire qui peuvent parler de Dieu, discourir sur Dieu, sont des hommes de prière et d'ascèse vivant dans leur être, corps et esprit, un enseignement de maître à disciple: ce sont des praticiens.


Il en est de même pour la médecine, ce sont les médecins qui sont sur le terrain auxquels nous pouvons accorder du crédit, des praticiens investis avec conviction et discernement dans leur art, et pas à des théoriciens réunis en « comité scientifique » qui sont aussi hypocrites, menteurs et corrompus que les prélats du clergé de l'époque de Notre Seigneur, qu'Il a passé son temps à confronter à leur mensonge et qu'il a rejetés comme serviteurs du malin.

 

Il est prévu dans nos canons à propos d'un hiérarque indigne que ses iniquités peuvent être dénoncées et qu'il peut être quitté et écarté par ses ouailles. Et il ne serait pas conforme à la conduite chrétienne  de ne pas dénoncer les iniquités de ceux qui nous gouvernent dans ce monde sous la houlette du diable, père du mensonge,  sous le prétexte de la consigne qu'il faut  "rendre à César ce qui est à César" !


Les Vieux-Ritualistes russes sont demeurés fermes dans leur foi : après l'imposition de douteuses réformes imposées par la force,  ils se sont écartés de leurs hiérarques, les ont mis à l'index et quittés. Quand ils n'ont pu résister aux persécutions religieuses, politiques et policières, ils se sont exilés…

 

Demain nous aurons, une fois de plus, le spectacle du simulacre, du mensonge, de l'hypocrisie…

Resterions-nous donc silencieux devant une telle duplicité ?


2 commentaires:

Moniale Blandine a dit…

Ha, oui, c'est tout à fait exact : je m'étonne que le paracétamol soit en vente libre.
C'est produit dangereux : réputé antalgique, et les douleurs étant très mal abordées et comprises, donc mal traitées, des personnes n'ont que cela. Le malheur veut que dans la douleur, la forte douleur, il est simplement difficile de penser de façon logique et cartésienne, que beaucoup de personnes malades ne sont pas médecins ou pharmaciens, ce n'est pas leur métier et/ou leur spécialité, il en résulte bien trop souvent que d'une certaine façon, pour soulager des douleurs difficiles à vivre et coriaces, des personnes ont comme une pulsion, une tendance à prendre du paracétamol, et en reprendre encore et encore, croyant que plus on en prend, plus il y a de chances de calmer les douleurs.
Mais.... Dans les milieux médicaux, il est de mentalité et de croyances bien ancrée que deux principaux phénomènes particulièrement "courants" comme les douleurs (sur le sujet quelques efforts ont été réalisés c'est vrai, mais on trouve encore dans les milieux hospitaliers un grand tas de charlatans et d'incompétents) et les fatigues qui sont presque totalement ignorées, et s'il existe des traitements ils sont bien confinés dans les armoires, comme autrefois les antidouleurs,et leur existence farouchement niée, la parole du malade profondément ignorée, disqualifiée et méprisée.
Pourtant, la fatigue chronique est bel et bien reconnue comme un Handicap et donne droit au statut Handicapé. Mais.... toujours pas soignée.....Je parle de fatigues pathologiques bien entendu, tout le monde avait compris je pense.

Patrick Herren a dit…

Bonjour,

Merci pour votre article qui vient fort à propos dans ces temps troublés. Notre Seigneur Jésus-Christ nous enjoint à discerner les temps. Je vous livre cette avertissement d'une médecin américaine. En liant tous les éléments qui sont disponibles, j'en arrive à la conclusion que nous sommes entré ou du moins très proche de la grande tribulation et du marquage selon le chapitre 13 du livre de l'apocalypse. Puis-je connaître votre avis sur la question.

https://www.youtube.com/watch?v=KChJFJ5hGVM&t=2188s

Bien à vous.

Dieu sauve

Patrick Herren