Sélection du message

Schismatiques ukrainiens, la réalité : "Patriarcat de Kiev", Église orthodoxe "autocéphale ukrainienne", Église gréco-catholique d'Ukraine et consorts …

" Ces hommes-là sont de faux apôtres , des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres du Christ. Et cela n'est pas étonnant, ...

jeudi 10 août 2017

St Pierre n'était pas évêque de Rome de 41 à 66 !



La preuve que Pierre n'est pas allé à Rome de l’an 41 à 66, époque pendant laquelle les théologiens occidentaux disent qu'il fut évêque pendant 25 ans.

par Saint Nectaire d'Égin

Les théologiens romains situent le voyage à Rome par l'apôtre Pierre aux environs de l'année 41 après le Christ, ce qui signifie dans la deuxième année du règne de Claude, en prétendant qu'il est resté à Rome pendant 25 ans, jusqu'en 66, quand il a souffert le martyre sous Néron.

Voyons d'abord si les choses sont comme ils le disent et si ce qu'ils affirment est conforme aux faits rapportés par l'Écriture sainte. Pour prouver la vérité, nous aurons recours au récit historique de Luc l'évangéliste sur les voyages missionnaires de l'apôtre Paul par lesquels nous connaissons les deux apôtres et leurs épîtres. Ces épîtres révèlent le moment où les deux apôtres se sont rencontrés, les lieux où ont eu lieu leurs réunions et permettent de savoir si Pierre est allé à Rome ou pas pendant cette période.

L'apôtre Paul est revenu au Christ vers 37, après trois ans (Galates 1, 18), il est allé à Jérusalem pour rencontrer Pierre et il est resté là 15 jours; ainsi, leur première réunion a eu lieu à Jérusalem en 39. L'apôtre Paul entreprend un deuxième voyage à Jérusalem en laissant Antioche avec Barnabas pour apporter l'aumône des chrétiens donnée aux pauvres de Judée. Les disciples, autant que chacun d'entre eux le pouvait, ont décidé de fournir de l'aide pour les frères et sœurs vivant en Judée. Ce qu’ils ont fait, en envoyant leur obole aux anciens par Barnabas et Saül (Actes 11, 30; 12, 25).

Cette période coïncide avec la famine qui a lieu pendant le règne de Claude au temps des gouverneurs de Judée, Cuios Fados et Tibère Alexandre, vers 44-45. Plus loin dans Les actes sont relatés les faits suivants (12, 1-3) :

«C'est à cette époque que le roi Hérode a arrêté certains de ceux qui appartenaient à l'Église, avec l'intention de les persécuter. Il tenait Jacques, le frère de Jean, qu’il fit exécuter par l'épée. Quand il a vu que cela rencontrait l'approbation chez les Juifs, il a également arrêté Pierre. Cela s'est produit pendant la Fête des Azymes.  »

Donc vers l'année 45, Pierre était encore en Judée. Paul dit dans son Épître aux Galates (2, 1-2) :

« 1 Quatorze ans après, je montai de nouveau à Jérusalem avec Barnabas, ayant aussi pris Tite avec moi ; 2 et ce fut d'après une révélation que j'y montai. Je leur exposai l'Évangile que je prêche parmi les païens, je l'exposai en particulier à ceux qui sont les plus considérés, afin de ne pas courir ou avoir couru en vain. »

Dans les Actes est relaté ce voyage entrepris par Paul à Jérusalem, compte-rendu où est mentionnée sa deuxième raison: la question de recevoir les nouveaux adeptes après avoir été circoncis

« Une grande discussion s'étant engagée, Pierre se leva, et leur dit: Hommes frères, vous savez que dès longtemps Dieu a fait un choix parmi vous, afin que, par ma bouche, les païens entendissent la parole de l'Évangile et qu'ils crussent. Et Dieu, qui connaît les cœurs, leur a rendu témoignage, en leur donnant le Saint Esprit comme à nous; il n'a fait aucune différence entre nous et eux, ayant purifié leurs cœurs par la foi. Maintenant donc, pourquoi tentez-vous Dieu, en mettant sur le cou des disciples un joug que ni nos pères ni nous n'avons pu porter ? Mais c'est par la grâce du Seigneur Jésus que nous croyons être sauvés, de la même manière qu'eux. » (15, 7-21)

Donc, Pierre était en Judée, même 14 ans après son premier rendez-vous avec Paul, quand Paul resta chez lui pendant 15 jours. Puis il vint à Antioche où il a été réprimandé par Paul. Selon ce qui est relaté dans les Actes (chapitres 18-21), Paul est retourné à Jérusalem et a embrassé l'Église, cependant n'est mentionné aucun apôtre qu'il aurait pu rencontrer, mais il est relaté qu'il a rencontré l'Église en son entier. Et dès lors des exégètes très réputés identifient le voyage mentionné dans Galates (2, 1) au voyage des Actes (18, 21), et comme dans l'épître aux Galates 2,9 il est écrit :

«Jacques, dis-je, Céphas, et Jean (qui sont estimés être les Colonnes) ayant reconnu la grâce que j'avais reçue, me donnèrent, à moi et à Barnabas, la main d'association, afin que nous allassions vers les Gentils, et qu'ils allassent eux vers ceux de la Circoncision.»

Il en résulte que Pierre était à Jérusalem après les 14 ans de sa première rencontre avec Paul. Ainsi, selon le premier et le deuxième récit, Pierre était à Jérusalem vers l'année 53.
En outre, par la deuxième variante de leur précédente réunion des Actes 11, 30 ; 12, 25, on témoigne que Pierre est resté définitivement à Jérusalem et dans la région de Judée.

En 58, il est écrit l'Épître aux Romains, où Pierre n'est pas mentionné, ce qui pourrait être inacceptable si on suppose que Pierre était à Rome. Mais il a déjà prouvé qu'il n'y était pas. Dans l'année 60, Paul est allé à Jérusalem pour la dernière fois, il était là à la Pentecôte et y est resté jusqu'au printemps de la troisième année 62-63. Voici ce que Luc écrit à propos de cela dans les Actes:

«Quand nous sommes arrivés à Jérusalem, les frères et sœurs nous ont accueillis chaleureusement. 18 Le lendemain, Paul et le reste de nous sommes allés voir Jacques, et tous les anciens étaient présents.» (Actes 21, 17-18).

Ici, il n'est pas relaté s'il y avait un autre apôtre présent à Jérusalem à côté de Jacques. Deux hypothèses peuvent être faites : soit les apôtres étaient en diaspora, soit ils n'étaient pas mentionnés car il n'y avait aucune raison importante de le faire. Troisième hypothèse, la probabilité que Pierre soit allé à Rome n'est pas fondée sur quoi que ce soit, le voyage à Rome étant rejeté par les Actes (28, 20-31), donc Pierre n'était pas à Rome même vers 60.

Vers 61-63, pendant que Paul était en prison, il a écrit son épître aux Éphésiens (j'ai précisé auparavant que cette épître aux Ephésiens avait été écrite à Rome, parce qu'à l’évidence elle a été écrite en prison cependant que Paul était en contact avec la Judée. Mais si nous considérons que Rome était l'endroit où elle a été écrite, la datation en est plus éloignée.

La première épître de Pierre adressée aux Juifs de la Diaspora du Pont, de la Galatie, de la Cappadoce, de l'Asie et de la Bithynie a été écrite après l'épître de Paul aux Éphésiens, comme l'indiquent les nombreuses similitudes et identités lexicales entre elles, ce qui montre que Pierre l'a connue et qu’elle a été reçue par tous.

L'épître de Pierre indique que Babylone est le lieu de son écriture, ce qui prouve que Pierre était à Babylone quand Paul était en prison. Les théologiens occidentaux voulant unir les divisés et annuler les distances entre Rome et Babylone ont interprété Babylone comme étant Rome et, par un changement novateur, ils ont parlé de Rome au lieu de Babylone. C'est une grande réussite et une habile fabrication, mais en même temps une futile dépense d’intelligence car les discordances découlant du texte de l'épître rivalisent avec les difficultés impliquées par l'annulation des distances entre les deux endroits.

Il est vrai qu'Eusèbe se réfère à une certaine variante modifiée du nom de Babylone et cela est dû au fait qu'il a pris en compte les références de certains théologiens orientaux. Mais c’est en sa qualité de chroniqueur et non d'interprète des Écritures que nous sollicitons Eusèbe, comme rapporteur des traditions. Babylone est Babylone et non Rome et cela est prouvé par le contenu de l'épître elle-même. L'apôtre qui écrit aux Juifs de la Diaspora dit en fin de compte qu'il embrasse les Églises : l'exquise Église de Babylone et Marc son fils. Et Marc était évêque de l'Église d'Egypte. Mais même s'il n'avait pas été alors évêque d'Egypte, ce fait ne justifie pas le remplacement de Babylone par Rome. Ainsi, en 63, Pierre était à Babylone. Et le fait que Babylone était Babylone et non Rome, comme certains le disent est attesté dans la deuxième épître de Paul à Timothée, où il écrit à Timothée en disant :

 « Prends Marc, et amène-le avec toi, car il m'est utile pour le ministère » (4, 11).

Cette épître a été écrite à Rome – si nous acceptons que Babylone est Rome et que Pierre était à Rome, alors Marc aurait été avec lui. Mais alors pourquoi Paul écrit-t-il à Timothée de lui amener Marc avec lui ?

Ainsi, aussi longtemps que Marc était au même endroit avec Pierre, il s'ensuit que Pierre n'était pas à Rome mais à Babylone. Il n'est pas étonnant que Marc ait été invité par Paul puisque les évêques n'étaient pas des évêques d'une certaine ville et cette épître a été écrite autour de 66 quand il était impossible à Marc de quitter Babylone et d'aller vers Timothée même si nous considérons Babylone comme la grande. Donc, Pierre n'était pas à Rome, même pas en 66. Ainsi, les 25 dernières années se sont passées et Pierre n'est pas allé à Rome pendant cette période. 

Si les saintes reliques du saint apôtre Pierre ont été transportées à Rome ou s’il a été amené et martyrisé à Rome, nous ne le savons pas, parce que l'histoire est silencieuse là-dessus et, de l'extrait écrit par Clément, il ne résulte pas qu'il ait été martyrisé à Rome. Mais même s'il y avait été martyrisé, il fut amené là-bas pour être martyrisé et n'y allait pas pour prêcher la Parole divine ni fonder l'Église de Rome.

Extrait du livre de saint Nectaire - Pourquoi le pape et ses disciples se sont séparés de l'Église du Christ, Evanghelismos, 2011.

En relation :
Témoignages historiques
Eusèbe écrit: "Et Paul prêchant à ceux des peuples étrangers qui étaient à Jérusalem et aux alentours jusqu'en Illyrie ont jeté les bases des Églises, ceci étant démontré par les témoignages que les églises peuvent donner et qui ont été mentionnées par Luc dans les Actes de la Apôtres; mais…"

 In "Saint Nektarios of Pentapolis from Aegina" 
(version française M.M.de la source)

Aucun commentaire: