DECLARATION COMMUNE DES HIERARQUES DES DIFFERENTES EGLISES en Terre Sainte sur les évènements meurtriers actuellement en cours dans la bande de Gaza

"Nous, les Patriarches, les Evêques et les chefs des Eglises chrétiennes à Jérusalem, profondément inquiets et choqués, suivons avec regret la guerre qui fait rage actuellement dans la bande de Gaza et la destruction, le meurtre et l'effusion de sang, en particulier à un moment où nous célébrons Noël, la naissance du Roi de l'amour et de paix.

En même temps que nous exprimons notre profonde tristesse à l'occasion du nouveau cycle de violence entre Israéliens et Palestiniens et de l'absence de paix dans notre Terre Sainte, nous dénonçons la poursuite des hostilités dans la bande de Gaza et de toutes les formes de violence et de meurtres de toutes les parties. Nous estimons que la poursuite de cette effusion de sang et cette violence ne conduiront pas à la paix et la justice mais nourriront davantage la haine et l’hostilité - et par là la poursuite de l'affrontement entre les deux peuples.

En conséquence, nous demandons à tous les officiels des deux parties du conflit de revenir à la raison et de s'abstenir de tous actes de violence, qui n’apportent que destruction et tragédie, et leur demandons instamment en revanche de travailler à résoudre leurs différends par des moyens pacifiques et non violents.

Nous appelons également la communauté internationale à assumer ses responsabilités et à intervenir activement et immédiatement pour arrêter l'effusion de sang et mettre fin à toute forme de confrontation, et à travailler dur et fort pour mettre un terme à la confrontation et supprimer les causes de conflit entre les deux peuples ; et enfin à résoudre le conflit israélo-palestinien avec une solution juste et globale fondée sur les résolutions internationales.

Aux différentes factions palestiniennes, nous disons: Il est temps de mettre fin à votre division et de régler vos différends. Nous demandons à toutes les factions à ce moment particulier de mettre les intérêts du peuple palestinien au-dessus des intérêts personnels des factions et de se diriger immédiatement vers la réconciliation nationale en utilisant tous les moyens non violents pour parvenir à une paix juste et globale dans la région.

Enfin, nous élevons nos prières vers l'Enfant dans la mangeoire pour qu’Il inspire les autorités et les décideurs des deux côtés, les Israéliens et les Palestiniens, de prendre des mesures immédiates pour mettre fin à la situation tragique actuelle dans la bande de Gaza. Nous prions pour les victimes, les blessés et les cœurs brisés. Puisse, le Seigneur Dieu Tout-Puissant accorder à tous ceux qui ont perdu des êtres chers la consolation et la patience. Nous prions pour tous ceux qui vivent dans la panique et la peur : Puisse Dieu les bénir dans le calme, la tranquillité et la paix véritable.

Nous demandons à tous d'observer le dimanche prochain, 4 Janvier, comme une journée pour la justice et la paix dans la terre de la paix."

+ Patriarche Théophile III, Patriarcat grec orthodoxe
+ Patriarche Fouad Twal, Patriarcat Latin.
+ Patriarche Torkom II, Patriarcat apostolique arménien orthodoxe.
+ P.Pier Battista Pizzaballa, ofm, Custode de la Terre Sainte
+ Anba Abraham, Patriarcat orthodoxe copte.
+ Archevêque Swerios Malki Mourad, Patriarcat orthodoxe syrien.
+ Abune Matthias, Patriarcat orthodoxe éthiopien
+ Mgr Paul Nabil Sayyah, Exarchat patriarcal maronite.
+ Évêque Suheil Dawani, Eglise épiscopale de Jérusalem et du Moyen-Orient.
+ Évêque Munib Younan, Eglise évangélique luthérienne de Jordanie et de Terre Sainte.
+ Mgr Pierre Malki, Exarchat patriarcal syro-catholique
+ Mgr Youssef Zre'i, exarchat patriarcal gréco-catholique.
+ P.Raphael Minassian, Exarchat catholique patriarcal arménien

(Traduction de l'anglais en français par Maxime)

Commentaires

Philippe a dit…
Étonnant, il n’y a aucune trace des témoins de Jéhovah ni des Mormons ! l’Œucuménisme aurait donc des limites ?!?