mardi 27 octobre 2020

VERS L'ESCLAVAGE MACHIAVÉLIQUEMENT MIS EN PLACE…

 SI NOUS SOMMES À NOUVEAU RECONFINÉS CE SERA LA MORT DE NOTRE ÉCONOMIE ET D'UN CERTAIN NOMBRE DE NOS CONCITOYENS !

CROYEZ-VOUS QUE NOS DIRIGEANTS SONT PLUS BÊTES QUE NOS VOISINS ET QU'ILS NE S'EN RENDENT PAS COMPTE ?

NON ! PAS DU TOUT ILS SAVENT PERTINEMMENT CE QUI VA SE PASSER. 

ILS S'EN FOUTENT !

ILS SE PENSENT À L'ABRI !

ET POURQUOI SE SENTENT-ILS À L'ABRI ?

PARCE QU'"ON" LEUR A DONNÉ SUFFISAMMENT D'ARGENT POUR CONTINUER DE NOUS MENER À LA CATASTROPHE ET PARCE QU'ON LES A ASSURÉS D'ÊTRE RÉCOMPENSÉS APRÈS, POUR LEURS BONS ET LOYAUX SERVICES, PAR DES POSTES DE RESPONSABILITÉ DANS LA HIÉRARCHIE DU SYSTÈME TOTALITAIRE GLOBAL QUI NOUS GOUVERNE DÉJÀ DANS L'OMBRE ET QUI SE PRÉPARE À NOUS ÉCRASER DAVANTAGE SANS SE CACHER QUAND VIENDRA LE JOUR.

ILS SERONT RÉCOMPENSÉS D'AVOIR MONTRÉ PLUS DE ZÈLE QUE LES AUTRES DANS LA MISE À BAS DE NOTRE PAYS  AFIN DE RÉDUIRE AU CHÔMAGE UNE MAJORITÉ DE LA POPULATION, COMPENSÉ HYPOCRITEMENT PAR LA FAUSSE COMPASSION DE L'ATTRIBUTION D'UN SALAIRE UNIVERSEL QUI ENTRAÎNERA DANS LA DÉPENDANCE TOTALE CEUX QUI EN "BÉNÉFICIERONT". DÉPENDANCE TOTALE C'EST À DIRE ESCLAVAGE CAR ILS NE PEUVENT SE PASSER DE CONSOMMATEURS ET D'UN MINIMUM DE MAIN D'ŒUVRE POUR FAIRE DAVANTAGE DE FRIC ET QUE POUR ASSERVIR QUELQU'UN, IL FAUT BIEN QU'IL Y AIT UN MAÎTRE ET UN ESCLAVE.


PENSEZ-Y QUAND ON SAURA S'IL NOUS CONFINE À NOUVEAU, ON SAURA QU'ILS NOUS PRENNENT POUR DES CONS FINIS !


Sagesse populaire 

1 commentaire:

Maxime le minime a dit…

Et bien voilà, nous sommes dans le premier renouvellement du confinement. C'est fait. Dont acte. Nous savons donc maintenant à quoi nous en tenir sur la duplicité et le cynisme des faux-culs qui nous dirigent. Avec notre consentement! Jusqu'à quand ?