samedi 12 mai 2018

Moines pêcheurs


et non pas moines pécheurs…

Les illettrés égalitaristes qui prétendent imposer leurs nouvelles lois, amateurs du plus bas niveau auquel ils s’acharnent à vouloir abaisser tout le peuple, veulent dispenser l'écriture de la langue française de l'accent circonflexe. Anciennement, pêche s’écrivait pesche, du latin piscis signifiant « poisson ». Sans accent circonflexe, pécher consiste à commettre une faute, un péché, du latin peccare qui signifie d'ailleurs entre autres broncher comme un cheval, se gâter comme le vin. Emplois du mot qui ne sont pas sans intérêt d'un point de vue théologique. On distingue donc le pêcheur du pécheur !

Généralement, l’accent circonflexe est le vestige d’un « s » étymologique. Depuis les rectifications orthographiques de 1990, le « chapeau » est maintenu sur « a », « e » et « o ». C’est sur « i » et « u » qu’il est facultatif.
Juste comme chaque fois, un peu plus de négligence et d'assistance et un peu moins d'efforts et d'exigence dans tous les domaines de la vie sociale.

Aucun commentaire: