Quelques questions naïves sur les tragiques évènements récents

Comment se fait–il que ce soit sous un gouvernement représentant d’une pensée ayant toujours eu la conviction d’être du côté des opprimés, des victimes de l’injustice, de l’exclusion, du racisme, et d’avoir enfin installé dans leur exercice du pouvoir (à l’encontre de leurs adversaires politiques enfin chassés et avantageusement remplacés), le bien, la justice, la tolérance, le bienheureux « vivre ensemble », la paix sociale, comment se fait–il donc dans ce contexte quasi paradisiaque que se soient produits les attentats les plus violents, les plus haineux, les plus fanatiques et les plus meurtriers de la part de ceux qui devraient se sentir acceptés, reconnus, aimés par leurs bienfaiteurs?

Qui plus est : comment se fait-il que ces commandos nettement militarisés (entraînés et armés d’armes de guerre) constitués de ces prétendues « victimes de la société » se soient attaqué non pas aux vils intégristes chrétiens crispés, aux « nauséabonds » fachos, tant dénoncés, surveillés, réprimés et bien heureusement écartés d’un geste noble par les vrais démocrates, à ces « méchants » intolérants bien étiquetés « xphobes » et bien connus de tous ? Mais non ils se sont attaqué à ceux qui étaient censés représenter la fine pointe de la liberté, de la tolérance, de la démocratie, de l'antimilitarisme, du refus de tout sectarisme et de tout racisme, à l’avant-garde de la lutte contre tout ordre répressif ?

Quels étranges paradoxes ! N’est-ce pas ?

J'aurais bien quelques réponses mais… excusez-moi, il faut que j'aille chercher une autre paire de lunettes…

(à suivre)

Commentaires