C'est alors que vient le feu et non la rosée. par saint Nicolas Velimirovich

Свети Владика Николај Велимировић

Notre Seigneur est Miséricorde et Bonté vraies, 
Pourtant Il permet à l'homme de souffrir pour son péché : 
Inondations, tremblements de terre, maladie, sécheresse, 
Horreur et douleurs du corps et de l'âme. 
Celui qui ne voit pas le Père quand Il donne sans retour 
Le verra au Jugement comme juste Juge. 
Le juge redoutable a de nombreux serviteurs, 
Et Il les emploie tous pour le salut de l'homme
Les épines de la terre; les serpents et les bêtes; 
Et les inondations, et la foudre, et le tonnerre du ciel; 
Et les souffles mauvais de la maladie; et le soleil, la chaleur et l'obscurité; 
Et le champ, qui donne du blé ou de la paille sèche. 
Autant de cadeaux attendent les fidèles, 
Autant de fouets sont tressés pour le mal. 
Les champs d’Adam sont arrosés d’une douce rosée, 
Mais Sodome et Gomorrhe sont fauchés avec une épée de feu 
Par-dessus toutes les autres choses qu'Il a créées, Dieu aime l'homme: 
C'est ainsi qu'Il pardonne beaucoup; aussi attend-Il longtemps… 
Mais, quand la patience de Dieu dépasse toutes les bornes, 
C'est alors que vient le feu et non la rosée.


St Nicolas de Jitcha et d'Ohrid

(version française par Maxime le minime de la source)

Commentaires