Les bienfaits de la "démocratie "promise à l'Ukraine par "l'opposition"

La politique antisociale de l’opposition révélée par WikiLeaks
Viktor Pynzenyk, ancien ministre des finances et aujourd’hui membre du parti de l’opposition Oudar, de Vitali Klitchko, a expliqué en 2010 à l’ambassadeur des USA ce qu’il voulait pour l’Ukraine :

• L’augmentation de l’âge de la retraite de deux ans à trois ans
• La suppression des prépensions
• La limitation des pensions pour les retraités qui travaillent
• Le triplement du prix du gaz pour les ménages
• L’augmentation des prix de l’électricité de 40 %
• L’annulation de la Résolution gouvernementale exigeant le consentement des syndicats pour augmenter les prix du gaz
• L’annulation de la Disposition législative interdisant aux fournisseurs communaux de couper les approvisionnements ou de donner des amendes aux consommateurs en cas de non-paiement des services communaux
• La privatisation de toutes les mines de charbon
• L’augmentation des prix des transports, l’annulation de tous les avantages
• L’abolition des aides gouvernementales pour les naissances, les repas gratuits et les livres scolaires (il est écrit : « les familles doivent payer »)
• L’annulation des exonérations de TVA sur les produits pharmaceutiques
• L’augmentation des taxes sur l’essence et l’augmentation de 50 % des impôts sur les véhicules
• Le payement des allocations de chômage après un minimum de six mois de travail seulement
• Le payement des allocations de congé de maladie à partir du troisième jour de congé seulement
• La non-augmentation du minimum vital (en introduisant cependant des possibilités de paiement supplémentaires pour les nécessiteux).
(Source: câble diplomatique 10KYIV278 révélé par Wikileaks
http://www.cablegatesearch.net/cable.php?id=10KYIV278&q=elections+ukraine)

On comprend vraiment les avantages  qu'auraient enfin les pauvres ukrainiens à (tenter d')intégrer l'UE mais ce n'est qu'un rêve....

et MAINTENANT les plans du FMI, bienfaiteur des peuples, comme chacun sait ,
LIRE ci-dessous :

  1. Le FMI activement présent en Ukraine depuis 1994 ne veut pas entendre parler de hausse de salaire
  2. UKRAINE : Le FMI revient à la charge et impulse la réforme des retraites
  3. Le FMI ou l’asphyxie du choix unique?
  4. La réforme sur la répartition des droits de vote du FMI est à nouveau bloquée par son actionnaire majoritaire
  5. Ukraine : le FMI passe en force au Parlement
WOW ! Enfin la liberté !...

Commentaires