vendredi 25 novembre 2022

"Si tu traverses les eaux, je serai avec toi" (Isaïe 43,2)





Parfois le rideau de la pluie est si épais et si dense que le soleil semble avoir été irrémédiablement perdu pour nous… La pluie est si froide, tellement meurtrissante, elle est si forte qu'elle nous paraît impénétrable. Elle est si dure que nous pensons devoir renoncer à tout, tout bonheur, toute liberté, toute lumière, tout réconfort, tout amour.

Ce rideau de pluie est un rideau de fer, un rideau d'acier gris, qui nous sépare radicalement de tout espoir.

Pourtant il arrive inéluctablement un moment où le soleil réapparaît, suffisamment fort pour réduire cette cette grille de métal froid et sombre, qui nous enfermait dans le malheur, en vapeur impalpable et invisible, en vapeur inconsistante, faisant disparaître d'un coup cette désolation qui nous glaçait jusqu'aux os et nous rendant la liberté de notre regard, de nos mouvements, de notre pensée à nouveau sans limites…le soleil règne enfin. Alors à nouveau l'espoir et la vie renaissent et, la tête dans la lumière, nous ne gardons que quelques traces de boue sur nos pieds qui se remettent en mouvement. Nous avançons ainsi, l'espérance et la confiance revenues, la paix retrouvée en nos cœurs. 


Aucun commentaire:

Abonnement

abonnement par mail