vendredi 13 mars 2020

Sur le Blog de CLAUDE: Moleben d'intercession en cas d'épidémies


Moleben en temps de contagion et d'épidémie mortelle. [1]

Icône serbe

Le Moleben commence comme d'habitude.

Le diacre récite la Grande Ecténie de Paix et ajoute aux demandes :

"Afin qu'Il ne porte pas de jugement contre Ses serviteurs et qu'Il ne considère pas nos iniquités, mais qu'Il nous purifie, qu'Il soit miséricordieux et qu'Il épargne le peuple qui a péché, prions le Seigneur !

Prions le Seigneur pour qu'Il entende notre voix dans Sa Sainte Demeure, pour qu'Il nous guérisse du mal mortel qui nous menace, pour qu'Il éloigne les vagues d'iniquités qui nous troublent.

Prions le Seigneur pour qu'il nous délivre rapidement des liens mortels et nous libère des maladies infernales.

Afin que, par Sa Grâce, Il prolonge le temps de pénitence de Ses Serviteurs, qu'Il ne nous punisse pas comme le figuier stérile, mais que, par Sa Grâce, Il crée une protection autour de nous et nous ondoie avec la rosée de Sa miséricorde et que, dans Son Amour des hommes habituel, Il attende patiemment notre repentance et notre conversion, prions le Seigneur !

Afin qu'Il éloigne avec miséricorde les portes de la mort et qu’Il nous évite le glaive menaçant, l'arc sous-jacent, les flèches brûlantes et les fioles mortelles préparées pour nous et qu'Il ne nous laisse pas mourir, prions le Seigneur..."

Après "Le Seigneur est Dieu et Il nous est apparu..." on chante au Ton 6:

"Délivre Tes serviteurs du malheur.
Seigneur miséricordieux,
car avec ferveur nous avons recours à Toi,
Seigneur Jésus, Maître compatissant,
Et Sauveur de tous."

Prokimenon Ton 4:

"Seigneur dans Ta colère, ne m'oppresse pas / et ne me punis pas dans Ta colère."
Verset : "Parce que tes flèches m'ont transpercé, et que ta main s’est appesantie sur moi "

Lecture de l’Epitre aux Hébreux (12:6,13)

"Car le Seigneur châtie celui qu'il aime, Et il frappe de la verge tous ceux qu'il reconnaît pour ses fils. Supportez le châtiment: c'est comme des fils que Dieu vous traite; car quel est le fils qu'un père ne châtie pas? Mais si vous êtes exempts du châtiment auquel tous ont part, vous êtes donc des enfants illégitimes, et non des fils. D'ailleurs, puisque nos pères selon la chair nous ont châtiés, et que nous les avons respectés, ne devons-nous pas à bien plus forte raison nous soumettre au Père des esprits, pour avoir la vie? Nos pères nous châtiaient pour peu de jours, comme ils le trouvaient bon; mais Dieu nous châtie pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté. Il est vrai que tout châtiment semble d'abord un sujet de tristesse, et non de joie; mais il produit plus tard pour ceux qui ont été ainsi exercés un fruit paisible de justice. Fortifiez donc vos mains languissantes Et vos genoux affaiblis; et suivez avec vos pieds des voies droites, afin que ce qui est boiteux ne dévie pas, mais plutôt se raffermisse.

Lecture de l'Évangile selon saint Luc (4:38,44)

" En sortant de la synagogue, il se rendit à la maison de Simon. La belle-mère de Simon avait une violente fièvre, et ils le prièrent en sa faveur. S'étant penché sur elle, il menaça la fièvre, et la fièvre la quitta. A l'instant elle se leva, et les servit. Après le coucher du soleil, tous ceux qui avaient des malades atteints de diverses maladies les lui amenèrent. Il imposa les mains à chacun d'eux, et il les guérit. Des démons aussi sortirent de beaucoup de personnes, en criant et en disant: Tu es le Fils de Dieu. Mais il les menaçait et ne leur permettait pas de parler, parce qu'ils savaient qu'il était le Christ. 

Dès que le jour parut, il sortit et alla dans un lieu désert. Une foule de gens se mirent à sa recherche, et arrivèrent jusqu'à lui; ils voulaient le retenir, afin qu'il ne les quittât point. Mais il leur dit: Il faut aussi que j'annonce aux autres villes la bonne nouvelle du royaume de Dieu; car c'est pour cela que j'ai été envoyé. Et il prêchait dans les synagogues de la Galilée.

*

A l’ecténie : "Aie pitié de nous, Seigneur..." le diacre ajoute:

"Nous avons péché et commis l'iniquité, c'est pourquoi, Seigneur notre Dieu, Ta colère nous a frappés, l'ombre de la mort nous enveloppe, nous nous sommes approchés des portes de l'enfer, mais dans notre chagrin, avec humilité, nous Te crions : épargne, épargne Ton peuple, ne le détruis plus jamais, Nous T’en prions humblement, écoute-nous et aie pitié de nous.

Seigneur Tu es le Maître de la vie et de la mort, ne jette pas les âmes de Tes Serviteurs dans la mort, mais arrête Ta colère, calme Ta fureur, sinon nos jours seront dispersés comme de la fumée, nos forces seront perdues, et nous serons définitivement perdus à cause de nos péchés ; sois miséricordieux envers Tes Serviteurs qui se repentent en pleurant, nous T’en prions, écoute-nous et aie pitié de nous.

Souviens-toi, Seigneur, que nous ne sommes que chair, enclins au mal, ne nous méprise pas, chasse avec miséricorde Ta colère qui nous menace à juste titre, et nous blesse comme un glaive, arrête la maladie, guéris le fléau qui nous anéantit. Ce ne sont pas les morts qui Te loueront, ni tous ceux qui descendent en enfer, mais nous, les vivants, nous Te louons et, dans la douleur, nous te prions en pleurant : écoute-nous et aie pitié de nous.

Plus que tout autre, Maître, nous avons péché contre Toi et commis l'iniquité : si nous n'avons pas accompli notre pénitence, accepte cette supplication comme un repentir, sois-nous favorable, Toi le Tout-Puissant, libère Tes Serviteurs, de tout mal mortel, de toute maladie grave, nous T’en prions en pleurant, écoute-nous et aie pitié de nous.

Oublie les iniquités et les transgressions de Ton peuple, ne juge pas Tes serviteurs, ne Te détourne pas d'eux dans Ta colère, si Tu tiens compte des iniquités, qui subsistera ? Nous sommes poussière et cendre et notre existence n'est rien devant Toi... Sois miséricordieux, généreux et ami des hommes, ne nous détruis pas pour nos péchés dans Ta fureur, nous Te prions, ô Dieu très Bon, écoute-nous et aie pitié de nous.

Toi qui ne veux pas la mort des pécheurs mais qu’il se convertisse et qu’il vive, Toi la source de Vie, renouvelle-nous par Ton juste jugement, nous qui méritons la mort : car Tu es le Dieu Qui a pouvoir sur les vivants et les morts, ne nous détruis pas par Ta colère pour nos péchés, nous Te prions en pleurant avec nos cœurs tristes, écoute-nous et aie pitié de nous.

Seigneur, jette un regard sur les maux de Ton peuple, sois compatissant, ordonne à l'Ange qui a tendu la main pour nous détruire, comme Tu l'as fait au temps de David, de se calmer et de retenir sa colère afin de ne pas nous détruire totalement. Et nous, repentis, nous confessons : nous avons péché et commis l'iniquité et nous ne sommes pas dignes de Ta miséricorde, mais Toi qui es généreux, montre Ta seule Grâce, comme Tu l'as fait autrefois et aie pitié de Ton peuple, des brebis de Ton pâturage, nous Te prions de nous écouter et d'avoir pitié de nous".

Après l'ecphonèse, le diacre dit :

"En toute humilité, en fléchissant les genoux, prions le Seigneur."

Chœur : "Kyrie eleison" trois fois.

Alors que tout le monde est à genoux, le prêtre lit cette prière :

"Seigneur notre Dieu, jette un regard du haut de Ta sainteté pour recevoir la prière de Tes serviteurs indignes et pécheurs, nous qui pour nos iniquités avons suscité Ta colère et irrité Ta compassion et provoqué Tes menaces, apaise Ta colère, Retire Ton glaive menaçant qui nous blesse invisiblement, épargne Tes serviteurs misérables, n'envoie pas nos âmes à la mort alors que nous nous prosternons devant Toi, notre Dieu miséricordieux, propice et bienveillant, le cœur contrit, pleurant et repentant.


Car à Toi appartiennent le pardon et le salut, ô notre Dieu, et nous Te rendons gloire, Père, et Fils et Saint-Esprit, maintenant et toujours et aux siècles des siècles.

Pour finir, suit le congé du jour.

*
Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après


NOTE:

[1] Moleben pour un ou plusieurs malades: 

(En français)
file:///Users/claudelopez/Downloads/intercession_malades-choeur%20(1).pdf

(En anglais)
Ordo habituel du moleben dans l'ERHF  avec prêtre

Service du lecteur ( sans prêtre)

1 commentaire:

GUETTEE Wladimir a dit…

Seigneur Jésus-Christ Fils de Dieu, aie pitié de nous pécheurs.

Abonnement

abonnement par mail