mercredi 24 juillet 2019

Nous ne vivons plus en démocratie depuis très longtemps

"Nous ne vivons plus en démocratie depuis très longtemps. Nous vivons l'aristocratie la plus féroce de toute l'histoire. On donne maintenant le nom de démocratie à une société qui est une société — aristocratie, ce n'est pas un très bon mot, ploutocratie non plus — un gouvernement de très très peu de gens qui décident et qui s'enrichissent en acculant à la misère et au désespoir le plus grand nombre. Et ça c'est vrai dans l'enseignement. On enseigne à grand prix à des gens extrêmement rares et fortunés ou élus, et le désastre de l'enseignement est de plus en plus énorme. En particulier aux États-Unis où j'enseigne, il n'y a plus de primaire, il y a un secondaire très faible. La vieille leçon de Jules Ferry en France est depuis longtemps oubliée. Je crois que ça serait pour nous, enseignants, un des problèmes les plus sérieux. Et d'autant plus sérieux que les problèmes de travail, de chômage, passent obligatoirement par là. Le travail désormais est un travail qui touche de plus en plus le soft et non pas le hard : j'en ai dit un mot dans un livre qui s'appelle Les Anges. Je crois que le problème de travail, de misère, serait là où l'engagement devrait être le plus fort."   Michel Serres
 (in Un entretien avec Michel Serres Horizons Philosophiques Printemps 2000, Vol 10 N° 2) 

Aucun commentaire: