Sélection du message

Schismatiques ukrainiens, la réalité : "Patriarcat de Kiev", Église orthodoxe "autocéphale ukrainienne", Église gréco-catholique d'Ukraine et consorts …

" Ces hommes-là sont de faux apôtres , des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres du Christ. Et cela n'est pas étonnant, ...

mercredi 6 septembre 2017

CULTURE EUROPÉENNE : Johann Ludwig Bach

J.L. Bach (1677-1731): 'Trauermusik' - IX. Tutti, "Meine Bande sind  zurissen"

"Trauermusik: 9. Tutti: "Meine Bande sind zurissen"" de Anna Prohaska,  Andreas Wolf, RIAS Kammerchor, Ivonne Fuchs and Maximilian Schmitt,  
Sous-titre : "Auf Herzog Ernest Ludwig I, von Sachsen-Meiningen". - Oeuvre écrite pour les funérailles du Duc Ernest Ludwig. - Sur des textes d'Ernest Ludwig. - Date de composition : 1724

Voici la composition la plus ambitieuse que nous a laissée Johann Ludwig Bach, dit "le Bach de Meiningen", issu d'une branche séparée depuis le XVIe siècle de celle de Jean-Sébastien. Les circonstances de sa composition sont assez singulières : Johann Ludwig avait été amené à composer ses cantates sur les textes de son patron, le duc Ernst Ludwig, y compris ceux qu'il destinait à ses propres funérailles... Le funeste événement survint en novembre 1724. Cinq ans avant une certaine Passion selon saint Matthieu, la partition de Johann Ludwig faisait déjà appel à deux choeurs vocaux et à un instrumentarium de grande ampleur. Ils mobilisèrent la totalité des musiciens de la chapelle princière.




Aucun commentaire: