De l'Himalaya jusqu'au Christ [3] : Récit d'une ascension par le moine rassophore Adrien

J'ai voyagé dans toute l'Asie du Vietnam jusqu’à Singapour, sans but précis en tête. L'excitation produite par de nouveaux lieux et de nouveaux compagnons de voyage me conservait dans la distraction la plupart du temps, mais avant d’aller au lit la douleur sourde de la vacuité revenait. J'étais encore désespérément à la recherche de cet élément qui manquait dans ma vie.


 Je me suis rendu sur les lieux sacrés retirés des Bouddhistes et des Hindous, en même temps que je les atteignais, j'étais déjà en train de planifier la prochaine étape de mon voyage. Au cours de mes voyages à travers la Birmanie, j'ai visité un temple en bordure de Mandalay. Des milliers de marches creusées sur le flanc d'une montagne menaient jusqu’au temple qui dominait toute la ville. Comme je faisais mon ascension, je vis un moine bouddhiste à côté de moi à mon rythme. Il était dans la cinquantaine, petit, un peu gras, avec un joyeux visage rougeaud. Il s'est présenté et nous avons continué notre ascension. En arrivant au sommet nous nous sommes assis sur un mur du temple pour parler tandis que le soleil se couchait sur Mandalay. Après quelques plaisanteries d'introduction, j’ai orienté la conversation sur la situation politique au Myanmar (la Birmanie était à ce moment sous une dictature militaire brutale) dans laquelle a été assassinée une grande partie de la population à la suite des émeutes contre les politiques corrompus de la fin des années quatre-vingts).Il a soupiré et m’a regardé avec un regard déçu: "Pourquoi voulez-vous parler de ça ?" J'ai bredouillé une excuse pour en dissimuler la véritable raison, qui était d’afficher ma connaissance des sujets sérieux. Il a orienté la conversation dans une direction complètement différente. «La semaine dernière, j'ai vu un film appelé« Jésus de Nazareth. "Quelle vie merveilleuse !" Pendant les dix minutes suivantes, il a vanté les mérites du Christ. J'étais prêché par un moine bouddhiste, non pour me convertir à sa religion, mais au christianisme. J'étais abasourdi. Je pensais moi-même bien au-dessus du christianisme depuis que j'étais au lycée, et voilà qu’un païen me redonnait ce que j'avais rejeté.(à suivre)
(Version française de Maxime le minime de Himalayan Ascent to Christ)