Sélection du message

L’interventionnisme de l’État et la guerre totale

La Première Guerre mondiale, début de l’interventionnisme ( source ) Par Vladimir Vodarevski. Le 11 novembre commémore l’armisti...

jeudi 8 novembre 2018

SEUL IL EST DIGNE !

Άξιος !!!

Блаженнейший Онуфрий, Митрополит Киевский и Всея Украины




"Il est nécessaire de se prémunir contre elles [les erreurs et les hérésies]. L'ennemi de la race humaine  répand abondamment l'erreur et l'hérésie, depuis l'époque des premiers chrétiens. À cette époque, l'apôtre Paul a mis en garde: le mystère de l'iniquité est déjà à l'œuvre (2 Thessaloniciens 2: 7.). Il n'y a rien d'étonnant dans le fait que, aujourd'hui, comme avant, on essaie  de substituer l'erreur et l'hérésie à la vraie foi. Rappelons-nous les paroles du Sauveur lui-même :  “Si quelqu'un vous dit alors: Le Christ est ici, ou: Il est là, ne le croyez pas. Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes…" (Matthieu 24 :. 23, 24). Le Seigneur met en garde contre une fausse compréhension de lui-même. Le Christ ne se cache pas non plus dans le désert ou dans les chambres secrètes. Il est toujours avec nous et parmi nous. Et nous, à notre tour, devons lui rester fidèles , couper toutes sortes de faux enseignements et d'idées fausses qui ne font que nuire. Vous devez prendre soin de préserver la pureté de votre foi orthodoxe."
(source)

Le métropolite Onuphre, primat de l’Église orthodoxe d’Ukraine






2 commentaires:

Laurence Guillon a dit…

Le métropolite a l'air paisible et joyeux, alors que les Bartholomée and co associated sont de plus en plus crispés et chafouins.

Père Joachim a dit…

Laurence a certainement beaucoup de discernement. Ce qu'elle dit de Mgr Onuphre de Kiev ravis ma pensée.
D'autant qu'il doit être très délicat de remplir une fonction entre un Patriarche qui se fait acclamer comme Patriarche de Moscou et de Kiev et des Métropolites schismatiques qui revendiquent cette même juridiction.
On peut dans de telles conditions garder un clame d'hesechiaste par sainteté ou si on botte en touche. Mais dans les deux cas reste t on à cette place dignement ?