Geronda Eusebios Vittis de bienheureuse mémoire

Mémoire éternelle !

filets
+ Bienheureux Eusèbe Vittis
« Vers les dernières années de sa vie, j'ai eu la bénédiction de parler avec lui en privé et de prier ensemble. Quels yeux perçants et brillants ! L'Ancien Eusèbe, le mystique, le poète, le Clairvoyant de Dieu, comme on l'appelait! Cette rencontre brûle encore dans mon cœur ! J'ai également rencontré un certain nombre de ses enfants spirituels et j'ai su de première main combien il les avait aidés dans toutes leurs épreuves et tribulations de leur vie, comment le Père se tenait à leurs côtés! Pouvons - pour  avoir sa bénédiction! »  (Petit ermite de la ville)


Mon offrande 
Par Eusèbe Vittis


Pour toutes tes brebis qui ne te connaissent pas et donc ne communiquent pas avec toi, je communiquerai.
Pour toutes tes brebis  qui pleurent pour leurs transgressions et leurs écarts, petits et grands, que ce soit consciemment ou dans l'ignorance, je pleurerai.
Pour toutes tes brebis  qui sombrent dans les sables mouvants du péché, de perdre leur pureté, je me lamenterai.
Pour toutes tes brebis  qui dorment dans le sommeil béat de la négligence et de l'indifférence, je resterai éveillé.
Pour toutes tes brebis, qui blasphèment et te méprisent, parce qu'ils ne t'ont 
jamais vraiment connu, je te chanterai des hymnes  et te glorifierai.
Pour toutes tes brebis  retenus captifs par quelque passion, à genoux, je te prie de les libérer de leurs affreux liens.
Pour toutes tes brebis, qui tombent entre les mains des loups, avec angoisse et de désespoir, je crie vers toi: 
Seigneur, Seigneur, Seigneur, sauve-les ! Viens à leur secours !
Pour toutes tes brebis  qui se trouvent dans des situations désespérées, dans l'isolement, dans l'incapacité de penser et incapables de trouver une issue salutaire au labyrinthe dans lequel ils se trouvent, je Te prierai.

P. Eusebios Vittis (+2009)
Un témoignage

"J'ai connu le père Eusebios pendant son séjour ici en Suède. Je l'ai rencontré pour la première fois en 1964 lorsqu'il est venu à Uppsala pour étudier à l'université. Il s'est bientôt impliqué dans l'aide aux immigrants grecs qui sont venus dans ce pays dans les années 1960. Il a aidé ses compatriotes de plusieurs manières, à la fois pratiquement et spirituellement.
Le manque de prêtres orthodoxes dans ce pays à l'époque le décida à devenir prêtre. J'ai pris part à son ordination à Stockholm. Il a ensuite voyagé dans tout le pays pour servir les différentes communautés grecques émergentes.

Le manque de compréhension de la part du hiérarque au pouvoir l'obligea à abandonner sa mission de prêtre et après un court séjour à l'étranger, il revint au pays et mena sa vie comme concierge à temps partiel dans une maison de retraite et un centre diocésain. appartenant à l'Église (évangélique-luthérienne) de Suède.

Il a acheté une vieille maison dans la forêt à quelques kilomètres de son travail et en a transformé les pièces en une chapelle.

En 1980, j'ai fait un programme de radio avec lui. C'était juste avant son départ pour la Grèce et la Sainte Montagne. Depuis lors, nous avons été en contact de temps en temps.

Vous trouverez des informations (en grec et suédois) sur la Communauté qui conserve son ancienne maison ICI"

Par Torsten Kälvemark

EnregistrerEnregistrer

Commentaires