Paix de ce monde et Paix de Dieu



« Ce que nous attendons, selon la promesse du Seigneur, c’est un ciel nouveau et une terre nouvelle où résidera la justice. Dans l’attente de ce jour, frères bien aimés, faites donc tout pour que le Christ vous trouve nets et irréprochables, dans la paix. » (2 P 3, 13-14)


Par souci à la fois de faire prévaloir la vérité sur le mensonge, ce qui est élémentaire pour un chrétien, et de contribuer modestement à maintenir la paix dans le monde, ce qui est aussi un objectif louable pour un chrétien…
Heureux les artisans de paix, 
car ils seront appelés fils de Dieu 

…on a beau dénoncer toutes les sortes de mensonges et entreprises de déformation de la réalité…


… toute la désinformation qui se fait en vue du maintien d'un pouvoir abusif des plus puissants sur le monde entier par la propagande et l'exercice de la force brutale, on voit bien que la guerre existera toujours dans ce monde déchu. Ceux qui ne veulent rien lâcher de la jouissance de l'exercice de leur puissance sur les autres n'hésiteront jamais à entraîner le monde à sa perte. On nous a fait croire que nous vivrions enfin en paix et qu'il n'y aurait pas de troisième guerre mondiale après l'horreur des deux premières, mais en réalité la guerre a toujours existé et existera toujours, et désormais, même si le champ de bataille est restreint (en Syrie, en Irak, en Libye ou en Ukraine), il ne peut y avoir de guerre que mondiale et les enjeux concerneront toujours les grandes puissances de ce monde.

Quand vient la paix et comment s'obtient-elle ?

Tout simplement quand le plus fort a écrasé le plus faible et qu'ayant subi trop de pertes matérielles et humaines pour pouvoir continuer le combat, celui-ci renonce à se défendre… Alors vient ce qu'on appelle la paix. Alors celui qui triomphe installe aussi totalement que possible chez le vaincu son pouvoir, militairement, économiquement, politiquement, culturellement de façon que l'occupé demeure écrasé suffisamment longtemps et profondément pour que non seulement l'envie lui passe de reprendre sa défense sous quelque forme que ce soit mais qu'il finisse même par oublier son humiliation et si possible ne se rende même plus compte de l'invasion de son espace territorial et mental et des circonstances réelles de cette perte. C'est ça la paix : la victoire consolidée durablement du vainqueur dans tous les domaines. Mais c'est compter sans la mémoire des peuples, en psychanalyse malgré l'exercice arrogant du surmoi, on appelle ça le retour du refoulé et un jour…


Alors bon, le constat étant fait qu'il n'y a rien à attendre du progrès moral de l'homme depuis son apparition sur cette terre, que Caïn a bien assassiné Abel, que sa descendance maudite ne s'est pas entièrement noyée avec le Déluge finalement et que de l'Ancien au Nouveau Testament, il n'est question que de meurtres d'innocents pour asseoir son pouvoir, il va falloir laisser tomber cet espoir de paix là et (il n'est jamais trop tard pour bien faire avant de mourir n'est-ce pas ? ) et essayer de s'occuper de la seule paix qui vaille malgré les sollicitations quotidiennes de faire le contraire, la Paix  que veut nous donner notre Sauveur, celle que recherchent les hésychastes, celle dont parle Saint Seraphim de Sarov et qui malgré son exercice sur un territoire restreint, notre âme, peut s'étendre bien plus loin…
« Acquiers l'esprit de paix, et alors des âmes par milliers seront sauvées autour de toi » 
dit le Saint de Sarov


La Paix dont parle Le Seigneur Lui-même d'abord, et que nous enseigne l'Apôtre ensuite :


« Je vous laisse ma paix, c’est ma paix que je vous donne, je ne vous la donne pas comme le monde la donne. Que votre cœur ne se trouble ni ne s’effraie. » (Jean 14)

« Je vous ai dit toutes ces choses, pour que vous ayez la paix en moi. Dans le monde vous aurez à souffrir, mais gardez courage. J’ai vaincu le monde. »(Jean 16, 33)

« Le Seigneur est proche. N’entretenez aucun souci, mais en tout besoin recourez à l’oraison et à la prière, pénétrées d’action de grâces, pour présenter vos requêtes à Dieu ; Alors la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, prendra sous sa garde vos cœurs et vos pensées, dans le Christ Jésus. » (Philippiens 4,5-7)


Maxime le minime

Commentaires